Apple M1

système sur une puce ARM 64 bits (SoC) pour ordinateur mobile et de bureau conçu par Apple Inc
Apple M1
Description de l'image Apple M1.jpg.

Informations générales
Fabricant TSMC
cpuid APL1102
Performances
Fréquence 2,10 GHz à 3,20 GHz
Taille du cache
Niveau 1 192+128 Ko (cœurs hautes performances)
128+64 Ko (cœurs haute efficacité)
Niveau 2 12 Mo (cœurs hautes performances)
4 Mo (cœurs haute efficacité)

Spécifications physiques
Finesse de gravure nm
Cœur 8 cœurs (4 haute performance & 4 haute efficacité)
Architecture et classification
Architecture A64
Micro­architecture ARMv8
Historique

L'Apple M1 est un système sur une puce ARM 64 bits (SoC) pour tablette, ordinateur mobile et de bureau conçu par Apple Inc. Il est annoncé le , et est la première puce à utiliser une architecture ARM sur des Macintosh[1],[2].

ProduitsModifier

Le M1 a enregistré des performances et une efficacité compétitives dans des références populaires (Geekbench 5, Cinebench R23).

La puce Apple M1 est lancée simultanément sur les versions fin 2020 des MacBook Air, Mac mini et MacBook Pro 13", avant de rejoindre l'iMac 24" l'année suivante.

Elle est également présente dans l'iPad Pro 12.9" de 5e génération, l'iPad Pro 11" de 3e génération et l'iPad Air de 5e génération.

Les modèles de base des iMac 24" et MacBook Air M1 sont équipés d'un GPU à 7 cœurs, extensible à 8 cœurs. Tous les autres appareils ont un GPU à 8 cœurs[3].

Caractéristiques techniquesModifier

  • CPU : 8 cœurs, fréquence maximale à 3,20 GHz[4]
    • 4 cœurs haute performance (3,20 GHz, 192 Ko cache d'instructions, 128 Ko cache de données, 12 Mo mémoire niveau 2 partagée)
    • 4 cœurs haute efficacité (2,10 GHz, 128 Ko cache d'instructions, 64 Ko cache de données, 4 Mo mémoire niveau 2 partagée)
  • GPU : 7 ou 8 cœurs
    • 128 unités d'exécution
    • Jusqu'à 8 threads
    • 2,6 téraflops (FP32)
    • 82 gigatexels par seconde
    • 41 gigapixels par seconde
  • Moteur neuronal 16 cœurs, capable d'effectuer 11 000 milliards d'opérations par seconde
  • Enclave sécurisée
  • Processeur de signal d'image (ISP)
  • Contrôleur Thunderbolt/USB 4
  • Accélérateur de Machine learning
  • Contrôleur de stockage SSD
  • 16 milliards de transistors gravés en 5 nm
  • 8 ou 16 Go de mémoire vive SDRAM LPDDR4X à 4 266 MHz[5]
  • Moteurs d'encodage/décodage H.264/HEVC/VP9

RéférencesModifier

  1. Mathieu Grumiaux, « Apple présente M1, son premier processeur ARM pour Mac », sur Clubic.com, (consulté le )
  2. (en) « Small chip. Giant leap. », sur www.apple.com (consulté le )
  3. Andrei Frumusanu, « The 2020 Mac Mini Unleashed: Putting Apple Silicon M1 To The Test », sur www.anandtech.com (consulté le )
  4. (en) « Apple Silicon M1 Chip in MacBook Air Outperforms High-End 16-Inch MacBook Pro », sur MacRumors (consulté le )
  5. (en) Sam Goldheart, « M1 MacBook Teardowns: Something Old, Something New », sur https://fr.ifixit.com/, (consulté le )

Voir aussiModifier