Apidium

genre de mammifères

Apidium est un genre éteint de singes appartenant à la famille des Parapithecidae. Il vivait en Égypte au début de l'Oligocène, il y a environ 30 millions d'années.

HistoriqueModifier

Les premiers fossiles d'Apidium ont été découverts en 1907 dans la dépression du Fayoum, en Égypte, par les membres d'une expédition du Musée américain d'histoire naturelle, à New York. Le paléontologue américain et descripteur du genre Henry Fairfield Osborn crut en 1908 que la mandibule d'Apidium appartenait à un bovin primitif (le taureau sacré de la mythologie égyptienne est dénommé Apis en grec et en latin).

DescriptionModifier

Apidium mesurait 25 à 30 cm de longueur sans la queue. Il vivait dans les forêts tropicales de l'Égypte de l'époque. Il était omnivore et se nourrissait de jour.

On estime qu'il se déplaçait de branche en branche de la même manière que les singes actuels, et qu'il vivait en petites troupes arboricoles.

DatationModifier

Les fossiles d'Apidium ont d'abord été datés entre 35,4 et 33,3 millions d'années, d'après l'âge estimé de la formation géologique Djebel Qatrani où ils ont été trouvés. En 2006, Erik Seiffert a proposé de réviser l'âge de cette formation entre 30,2 et 29,5 millions d'années, c'est-à-dire sensiblement après le début de l'Oligocène[1].

ClassificationModifier

Phylogénie des familles de singes, d'après Perelman et al. (2011)[2] et Springer et al. (2012)[3] :

 Simiiformes 
 Catarrhini 
 Cercopithecoidea 

 Cercopithecidae (Babouin, Macaque, Colobe…)


 Hominoidea 

 Hylobatidae (Gibbon)



 Hominidae (Orang-outan, Gorille, Chimpanzé et Homme)




 Platyrrhini 

 Cebidae (Sapajou, Singes-écureuil, Ouistiti, Tamarin…)




 Pitheciidae (Saki, Ouakari, Titi…)



 Atelidae (Atèle, Singe-hurleur…)





Les Parapithecidae sont considérés comme une famille basale de singes, précédant la subdivision entre Platyrrhiniens (singes du Nouveau Monde) et Catarrhiniens (singes de l'Ancien Monde)[4].

Liste des espècesModifier

On connait à ce jour 4 espèces du genre Apidium :

  • Apidium phiomense, Osborn, 1908
  • Apidium moustafai, Simons, 1962
  • Apidium bowni, Simons, 1995
  • Apidium zuetina

RéférencesModifier

  1. (en) Erik R. Seiffert, « Revised age estimates for the later Paleogene mammal faunas of Egypt and Oman », Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, vol. 103, no 13,‎ , p. 5000–5005 (PMID 16549773, PMCID 1458784, DOI 10.1073/pnas.0600689103)
  2. (en) P. Perelman, W. E. Johnson et al., « A molecular phylogeny of living primates », PLoS Genetics, vol. 7, no 3,‎ , e1001342 (PMID 21436896, PMCID 3060065, DOI 10.1371/journal.pgen.1001342, lire en ligne)
  3. (en) Mark S. Springer, Robert W. Meredith et al., « Macroevolutionary Dynamics and Historical Biogeography of Primate Diversification Inferred from a Species Supermatrix », PLoS ONE, vol. 7, no 11,‎ , e49521 (ISSN 1932-6203, PMID 23166696, PMCID 3500307, DOI 10.1371/journal.pone.0049521, lire en ligne)
  4. (en) John G. Fleagle et R.F. Kay, « The phyletic position of the Parapithecidae », Journal of Human Evolution, vol. 16, no 6,‎ , p. 483–532 (DOI 10.1016/0047-2484(87)90036-4)

BibliographieModifier