Anything That Moves

Anything That Moves
Titre original
(en) Anything That MovesVoir et modifier les données sur Wikidata
Format
Genres
Média LGBTI+ (d)
Presse LGBT (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sujet
Date de création
Pays

Anything That Moves est un magazine littéraire, journalistique et d’actualités publié aux États-Unis de 1990 à 2002. Il s’agissait à ses débuts d’un supplément à la Bay Area Bisexual Network's Newsletter, publiée à San Francisco[1]. Il devint rapidement un magazine complet avec une liste d'abonnés internationale. Bien qu’à l’origine son contenu affichait un caractère bisexuel, ses fondateurs le décrivaient comme destiné aux « FABGLITTER », un acronyme pour « Fétichistes, Alliés (ami(e)s hétéros), Bisexuels, Gays, Lesbiennes, Intersexes, Transgenres, Transsexuels Engendrant la Révolution ».

Le nom du magazine provient du stéréotype selon lequel les bisexuels sautent sur tout ce qui bouge (« anything that moves »)[2]. Le magazine n'a jamais soutenu la zoophilie, contrairement à une idée répandue[réf. nécessaire].

A.T.M visait à défier et à redéfinir les concepts de sexualité et de genre, à défier les stéréotypes et les définitions à l'emporte-pièce accolés aux bisexuels et à combattre la biphobie. Les éditeurs ne faisaient aucun bénéfice, tout profit étant réinvesti dans le projet. La parution d’Anything That Moves cessa en .

Notes et référencesModifier

  1. About BABN, "la newsletter est devenue en 1991 le magazine Anything That Moves: Beyond the Myths of Bisexuality" (Tout ce qui bouge : dépasser les mythes de la bisexualité); site Internet du Bay Area Bisexual Network, 17 février 2009
  2. Manifesto, copie archivée du site d'ATM, 27 février 2009

Liens externesModifier

  • Anything That Moves, copie archivée semi-fonctionnelle du site original du magazine, www.anythingthatmoves.com, conservée sur le site de la BABN (organisation à l'origine du magazine), .