Antonio da Trento

peintre italien
Antonio da Trento
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Antonio da Trento, né en 1508 à Trente et mort en 1550 à Fontainebleau, est un graveur et peintre italien du XVIe siècle.

La Sibilla Tiburtina et l'empereur Auguste

BiographieModifier

Antonio da Trento est né probablement à Trente, comme son nom l'indique. Il est plus connu comme graveur sur bois et comme eau-fortiste que comme peintre. On sait peu de chose de sa vie. Sa présence est attestée à Bologne en 1530. Il y aurait appris la technique du clair obscur avec Hugo de Carpi[1] et y a été l'élève de Parmigianino[2].

Il acquiert sa renommée en rejoignant l'École de Fontainebleau, en France, où sous la direction de Primaticcio, il grave des compositions de toutes sortes dérivées de sujets de Primaticcio lui-même, de Giulio Romano, de Rosso Fiorentino, ainsi que Parmigianino, son premier maître.

Parmi ses œuvres, l'Hercule qui travaille la terre est à citer[3]. La Sibylle Tiburtina et l'empereur Auguste et Saint Jean-Baptiste dans le désert figurent parmi ses estampes les plus importantes[4]. On peut citer aussi La Décapitation de saint Pierre et saint Paul et Psyché saluant le peuple[1].

Il recourt dans ses gravures à la technique du clair-obscur, en utilisant plusieurs teintes de bois, le premier pour les traits, le second pour les ombres et le dernier pour la demi-teinte[5].

 
Nu masculin

Antonio da Trento a été identifié à Antoine Fantuzzi ou Fantose, mentionné dans différentes sources françaises d'époque pour avoir travaillé à Fontainebleau dans cette période[2], mais ce point est débattu.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Joseph Strutt, A Biographical Dictionary; Containing an Historical Account of All the Engravers, From the Earliest Period of their Art to the Present Time, vol. II, Londres, Robert Faulder, (lire en ligne), p. 367
  2. a et b U. Galetti - E. Camesasca, Encyclopédie de la peinture italienne , volume I, Garzanti, 1950.
  3. (it) « Antònio da Trento », sur Enciclopedia Treccani (consulté le )
  4. O. Hillyer, H. Giglioli, Antonio da Trento , Encyclopédie italienne Treccani, 1929 ( disponible en ligne ).
  5. « Style and Manner of Antonio da Trento » [archive du ] (consulté le )

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (en) « Antonio da Trento », sur Fine Arts Museums of San Francisco, (consulté le ) ;
  • (en) « Antonio da Trento », sur History of Art (consulté le ) ;
  • U. Galetti - E. Camesasca, Encyclopédie de la peinture italienne , volume I, Garzanti, 1950 ;
  • O. Hillyer H. Giglioli, Antonio de Trento , Encyclopédie italienne Treccani, 1929 ( disponible en ligne ).

Liens externesModifier