Ouvrir le menu principal

Antonio Quintana

photographe chilien
Antonio Quintana
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
Nationalité
Activité

Antonio Quintana, né en 1904 et mort le , est un photographe chilien.

BiographieModifier

Professeur de physique-chimie et de géographie, responsable syndical, membre du Parti Communiste, Antonio Quintana Contreras est le fondateur de la première école de photographie chilienne dans les années 1940.

Son engagement politique le conduira à l'exil de 1948 à 1954, à l'époque de la dictature de Gabriel González Videla et de la promulgation de la Ley de Defensa Permanente de la Democracia plus connue sous le nom de "Ley Maldita", d'abord en Argentine, puis en Uruguay. Il rentrera au Chili en pour fêter les 50 ans de Pablo Neruda dont il était très proche.

En 1964, il organise une grande exposition collective, réunissant plus de 400 photographies d'une trentaine de photographes chiliens, intitulée El rostro de Chili (le visage du Chili), qui fera le tour du monde.

Il est l'auteur d'une œuvre sur le Chili des années 1930 à 1960, proche de la photographie humaniste d'un Robert Doisneau ou Willy Ronis. Il a notamment réalisé une série intitulée Las manos del Hombre (les mains de l'homme), où il photographie des milliers de mains de paysans et de travailleurs du pays.

Antonio Quintana Contreras, photographe engagé, n’aura guère le temps de participer à l’avènement de l’Unité Populaire. Il meurt le dans le jardin de sa maison, rue Fernando Marquez de la Plata à Santiago (à deux pas de la « Chascona », maison de Pablo Neruda) des suites d’une hémorragie cérébrale. À ses funérailles, Salvador Allende le célèbre par ces mots : « avec Quintana disparaît l’un des meilleurs d’entre nous », ainsi se tourne avec sa disparition l’une des pages principales de l’histoire de la photographie documentaire et sociale au Chili.

IllustrationsModifier

  • Las piedras de Chile, poésies de Pablo Neruda, photographies d'Antonio Quintana 1960, Editorial Losada, Buenos Aires.

ExpositionsModifier

  • « Valparaiso 1930-1960 » exposition produite et présenté par la galerie NegPos (Nîmes, France) sous le commissariat de Patrice Loubon à l'Ambassade du Chili à Berlin (Allemagne) du au , à La Photo-Galerie du de l'agence de voyage la Maison des Amériques (Paris), du au , au festival de Cinéma latino (Biarritz, France) du au , à l'Espace création de la CDG (Rabat, Maroc) du 1er au .

Liens externesModifier