Antonio Elorza

historien espagnol
Antonio Elorza
Description de cette image, également commentée ci-après
Antonio Elorza en 2008.
Nom de naissance Antonio Elorza Domínguez
Naissance (76 ans)
Madrid, Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Castillan
Genres

Œuvres principales

La razón y la sombra. Una lectura política de Ortega y Gasset

Antonio Elorza Domínguez, né le à Madrid, est un écrivain et historien espagnol professeur de sciences politiques à l'Université Complutense de Madrid.

Après avoir effectué un travail de recherche sur l'histoire de la pensée politique et des mouvements sociaux en Espagne, Antonio Elorza s'est centré ces dernières années sur l'étude des nationalismes et des intégrismes notamment islamique. Sur la question de l'islamisme, il s'est retrouvé au centre d'une polémique après s'être opposé à la professeure Gema Martín Muñoz et d'autres arabisants espagnols. Elorza a par ailleurs accusé Tariq Ramadan de « dissimuler une position de néofondamentalisme rigide sous une modernisation de façade ».

PublicationsModifier

OuvragesModifier

  • Socialismo utopico espanol, 1970.
  • La ideología liberal en la ilustración española, 1970.
  • La razón y la sombra. Una lectura política de Ortega y Gasset, 1984.
  • La Guerra De Cuba (1895-1898): Historia Politica De Una Derrota Colonial, coécrit avec Elena Hernandez Sandoica, 1998.
  • Queridos Camaradas: La Internacional comunista y España, 1919-1939, coécrit avec Marta Bizcarrondo, 1999.
  • La Historia De Eta, 2000.
  • Umma: el integrismo en el Islam, 2002.
  • El Nuevo Terrorismo Islamista, coécrit avec Fernando Reinales, 2004.
  • Tras La Huella De Sabino Arana Los Origenes Del Nacionalismo Vasco, 2005.

RéférencesModifier

Liens externesModifier