Antonio Ambrosetti

mathématicien italien

Antonio Ambrosetti, né le et mort le , est un mathématicien italien spécialisé dans le domaine des équations aux dérivées partielles et du calcul des variations.

BiographieModifier

Ambrosetti a étudié à l'université de Padoue et il est professeur de mathématiques à l'École internationale supérieure d'études avancées à Trieste.

En 1991 il occupe la chaire Lagrange de professeur à Paris et en 1998 il est professeur invité à Madrid par la Fondation BBV. Il est également chercheur invité à l'École polytechnique fédérale de Zurich, à l'université de Bologne, l'université Rutgers et la Scuola Normale Superiore à Pise.

TravauxModifier

Il est connu pour son travail de fond sur les méthodes topologiques dans le calcul des variations. Elles fournissent des outils visant à établir l'existence de solutions à des problèmes variationnels quand les méthodes classiques directes du calcul des variations (en) ne peuvent pas être appliquées. En particulier, le théorème appelé théorème du col qu'il a établi conjointement avec Paul Rabinowitz[1] est aujourd'hui un outil classique dans le contexte des problèmes de l'analyse non linéaire[2].

Prix et distinctionsModifier

Ambrosetti a reçu en 1982 le prix Caccioppoli décerné par l’Union mathématique italienne[3], et en 2008 le prix Amerio décerné par l'Académie des sciences et des lettres de l'institut lombard. Conjointement avec Andrea Malchiodi (en), Ambrosetti est lauréat de l'édition 2005 du prix Ferran Sunyer i Balaguer[4].
En 1983, il a été conférencier invité au congrès international des mathématiciens en 1983 à Varsovie (« Existence and multiplicity results for some classes of nonlinear problems »).
Il est membre correspondant depuis 1988 et membre à part entière depuis 2003 de l'Académie des Lyncéens. Il est également membre de l'Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti (en) à Turin et de l'Académie européenne des sciences. En 2005 il est docteur honoris causa de l'université autonome de Madrid.

PublicationsModifier

  • avec Giovanni Prodi, « A Primer on Nonlinear Analysis », Cambridge University Press, 1993
  • avec Andrea Malchiodi, « Perturbation Methods and Semilinear Elliptic Problems on   », Birkhäuser, 2006
  • avec A. Malchiodi, « Nonlinear Analysis and Semilinear Elliptic Problems », Cambridge University Press, 2007
  • avec Vittorio Coti Zelati, « Periodic solutions of singular Lagrangian systems », Birkhäuser, 1993
  • « La matematica e l'esistenza di Dio », Lindau, 2009
  • « Il fascino della matematica », Bollati Boringhieri, 2009

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Antonio Ambrosetti » (voir la liste des auteurs).
  1. Youssef Jabri, The Mountain Pass Theorem, Variants, Generalizations and Some Applications, Cambridge University Press, 2003
  2. « Dual variational methods in critical point theory and applications », Journal of Functional Analysis, vol. 14,‎ , p. 349–381 (DOI 10.1016/0022-1236(73)90051-7, lire en ligne, consulté le )
  3. (it) Annonce du prix Caccioppoli.
  4. « Ferran Sunyer i Balaguer prize » [archive du ] (consulté le )

Liens externesModifier