Ouvrir le menu principal

Antonie Claassen

joueur sud-africain de rugby à XV
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Claassen.
Antonie Claassen
Description de l'image Antonie Claasen.JPG.
Fiche d'identité
Naissance (35 ans)
à Durban (Afrique du Sud)
Taille 1,91 m (6 3)
Poste Troisième ligne centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2006-2007
2007-2012
2012-2014
2014-
Blue Bulls
CA Brive Corrèze
Castres olympique
Racing 92
1 (0)[1]
128 (55)[1]
56 (35)[1]
112 (40)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2013-2014Drapeau : France France6 (0)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 28 décembre 2018.

Antonie Delport Claassen[3], né le , est un joueur de rugby à XV franco-sud-africain, qui évolue au poste de troisième ligne centre (1,91 m pour 106 kg). Il est également international français depuis le Tournoi des Six Nations 2013. Il a évolué avec le Castres olympique, et depuis 2014, il évolue sous les couleurs du Racing Métro 92.

Il est le fils de Wynand Claassen (en), qui fut international sud-africain dans les années 1980.


PortraitModifier

Passé par l’université de Pretoria, Antonie a fait ses classes dans les diverses équipes de jeunes de la province du Natal. En 2002, il intègre la prestigieuse SA Academy avant d’être sélectionné en 2003 avec l’équipe d’Afrique du Sud des moins de 19 ans.

L’année suivante il rejoint les Blue Bulls, à Pretoria. Il progresse rapidement au point de devenir capitaine de l’équipe des moins de vingt ans. En 2007, il participe avec l’équipe première des Bulls à la Vodacom Cup.

Arrivé en France en , Antonie confie qu’il a toujours voulu jouer en France, et découvrir la culture française.

Il a signé un contrat de 3 ans avec le Club athlétique Brive Corrèze Limousin, comme joker médical. Il ne peut, dans un premier temps, revêtir le maillot briviste, à cause d'un problème de documents administratifs. Il dispute finalement son premier match avec les espoirs, le , contre le voisin limougeaud. Il inscrit un essai, pour une victoire 92 à 0.

En , il participe à la tournée des Barbarians français en Argentine pour jouer deux matchs contre les Pumas. Les Baa-Baas s'inclinent 23 à 19 à Buenos Aires[4] puis l'emportent 18 à 21 à Resistencia[5].

Il est ensuite recruté par le Castres olympique afin de remplacer le départ de Chris Masoe.

 
Antonie Claassen avec le Castres olympique face au Stade toulousain.

En , il participe à la tournée des Barbarians français au Japon pour jouer deux matchs contre l'équipe nationale nippone à Tokyo[6]. Les Baa-Baas l'emportent 40 à 21 puis 51 à 18. En , il est de nouveau sélectionné avec les Barbarians français pour affronter le Japon au Stade Océane du Havre[7]. Les Baa-Baas l'emportent 65 à 41.

Le , Philippe Saint-André, sélectionneur du XV de France, retient Antonie Claassen dans sa liste des vingt-trois joueurs appelés pour affronter le XV d'Angleterre dans le cadre du Tournoi des Six Nations. Claassen devient ainsi le neuvième joueur d'origine étrangère[évasif] à intégrer l'équipe de France de rugby à XV[réf. nécessaire][8].

Lors de la conférence de presse du , à l'occasion du rassemblement des joueurs de l'équipe de France en vue de préparer le match contre l'Angleterre, qui marquera sa troisième sélection avec le XV de France, Antonie Claassen déclare être très fier de jouer pour la France[9].

Le , il devient champion de France au terme d'une finale remportée par son équipe du Castres olympique face au RC Toulon sur le score de 19 à 14. Cependant, ils échouent la saison d'après lors de la finale opposant le même adversaire que la saison dernière Toulon, sur le score de 18 à 10.

Retenu par Philippe Saint-André pour disputer la tournée d'été du XV de France en Nouvelle-Zélande, Antonie Claassen joue son quatrième match avec le XV de France le , face à la province néo-zélandaise des Auckland Blues. Ce match, préparatoire au deuxième des trois tests de la tournée disputés face aux All Blacks, ne compte cependant pas pour une sélection[10].

CarrièreModifier

ProvinceModifier

ClubModifier

Après avoir évolué dans les équipes de jeunes des Blue Bulls, Claassen ne joue qu’un seul match pour l’équipe première en Vodacom Cup. Il arrive à Brive en Corrèze en comme joker médical, il rejoint Castres en 2012.

PalmarèsModifier

Distinction personnelleModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Fiche d'Antonie Claassen », sur itsrugby.fr (consulté le 11 novembre 2014).
  2. (en) Fiche d'Antonie Claassen sur ESPNscrum. Consulté le 11 novembre 2014.
  3. Également écrit Claasen
  4. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 4 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  5. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 11 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  6. « Daan Human forfait pour la tournée des Barbarians au Japon », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté le 26 novembre 2016)
  7. « La composition du XV des Barbarians Français contre le Japon », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté le 24 novembre 2016)
  8. Source Eurosport
  9. Claassen "n'y croit toujours pas". Article du Parisien
  10. Source : Fédération Française de Rugby

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :