Ouvrir le menu principal

Antoine Vignau-Tuquet

joueur de rugby français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vignau.
Antoine Vignau-Tuquet

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (38 ans)
à Oloron-Sainte-Marie (France)
Taille 1,77 m (5 10)
Surnom AVT[1]
Poste arrière
centre
demi d'ouverture
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
ES Arudy
Section paloise
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2002-2003
2003-2004
2004-2006
2006-2010
2010-2013
2015-
Stade montois
US Colomiers
Stade montois
US Dax
Stade montois
Avenir aturin
14 (182)[2]
07 (132)[2]
23 (361)[2]
51 (473)[2]
58 (562)[2]


a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
Dernière mise à jour le 19 mars 2015.

Antoine Vignau-Tuquet, né le à Oloron-Sainte-Marie, est un joueur français de rugby à XV et de rugby à sept qui évolue aux postes d'arrière, centre et demi d'ouverture.

BiographieModifier

Il commence par jouer au football, et décide de changer de sport pour le rugby à XV. Formé à Arudy, en cadet il joue pour le modeste club l'ES Arudy mais au sein d'une génération remarquable de joueurs, en championnat fédéral Alamercery entrainé par Jean-Bernard Cabannes, qui comptera trois professionnels en devenir : Thomas Sanchou, Peio Som et lui-même, alors que d'autres comme Laurent Capdevielle frôleront une carrière professionnelle. Antoine Vignau-Tuquet joue déjà à l'ouverture, très rapide sur le terrain, il obtient alors ses premières sélections dans les catégories de jeunes. Il part l'année suivante à la Section paloise, club phare du Béarn à l'époque. Pour ses dernières années à la Section, il est souvent blessé à cause de problèmes musculaires, ce qui l'empêche de disputer le championnat Espoirs. Il quitte alors Pau, comme Mathieu Siro ou Thomas Sanchou, pour le Stade montois qui lui propose de devenir professionnel et d'évoluer en Top 16. Après la relégation du club, les sollicitations pour continuer de jouer au meilleur niveau l'amènent à rejoindre l'US Colomiers, étape qui constituera une expérience difficile étant donné que le club subit descente sportive, descente financière et mort du président Michel Bendichou. Il préfère donc revenir au Stade montois, club où il possède ses repères. Après deux saisons encourageantes, il rejoint l'US Dax en 2006[3]. Il reste 4 ans à l'USD pour retourner en 2010 jouer à Mont de Marsan[3]. Il prend sa retraite en 2013[1].

Il est candidat aux élections municipales de 2014 sur la liste de la maire sortante Geneviève Darrieussecq (Modem)[4] ; il est alors élu conseiller municipal et conseiller communautaire.

En 2015, il sort de sa retraite sportive pour évoluer avec le club landais de l'Avenir aturin en Fédérale 2[1].

PalmarèsModifier

En clubModifier

En équipe nationaleModifier

  • Équipe de France -21 ans.
  • Équipe de France -19 ans : champion du monde en .
  • Équipe de France Universitaire : champion d'Europe en 2002.
  • Équipe de France de rugby à sept.

IndividuelModifier

  • 2e meilleur réalisateur de Pro D2 : 2006 (361 points, soit 22 de moins que le premier Sébastien Fauqué)[5]
  • 2e meilleur buteur de Pro D2 : 2006 (331 points, soit 22 de moins que le premier Sébastien Fauqué)[6]

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Jérémy Marti, « Rugby : retour gagnant pour Antoine Vignau-Tuquet », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 2 octobre 2015).
  2. a b c d et e « Vignau-Tuquet Antoine », sur www.itsrugby.fr (consulté le 19 mars 2015)
  3. a et b Benjamin Ferret, « Rugby (Pro D2) : Antoine Vignau-Tuquet signe au Stade Montois », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 19 mars 2015)
  4. Jean-Louis Hugon, « Mont-de-Marsan: Antoine Vignau-Tuquet et Charles Dayot avec Geneviève Darrieussecq », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 19 mars 2015)
  5. Les meilleurs réalisateurs de Pro D2 - saison 2005-2006, sur lnr.fr
  6. Les meilleurs buteurs de Pro D2 - saison 2005-2006, sur lnr.fr

Liens externesModifier