Antoine Rivet de La Grange

bénédictin, prit part aux querelles théologiques jansénistes

Dom Antoine Rivet de La Grange (Confolens, 1683 - Le Mans, 1749) fut un bénédictin janséniste français.

Antoine Rivet de La Grange
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Le MansVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Ordre religieux

Il s'opposa à la bulle Unigenitus et fut, à cause de son attachement au jansénisme, relégué par ses supérieurs dans le monastère de Saint-Vincent du Mans, où il passa ses trente dernières années.

En plus d'avoir achevé le Nécrologe de Port-Royal des Champs (1723), Dom Rivet a laissé une Histoire littéraire de la France, dont il a exécuté les 9 premiers volumes, 1733-49, qui a été continué par Clément, et plus tard, par l'Académie des inscriptions.

SourceModifier

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Antoine Rivet de La Grange » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (lire sur Wikisource)

BibliographieModifier

  • Luc Fraisse, « Dom Rivet et l’Histoire littéraire de France », dans Les Fondements de l'histoire littéraire, Paris, Honoré Champion, p. 159-167.

Liens externesModifier