Antoine Penchenier

médecin français
Antoine Penchenier
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Antoine Penchenier[Note 1], mort en 1761 à Donzère, est un médecin français.

BiographieModifier

Originaire de Montélimar, il étudia la médecine à Montpellier. Penchenier a rédigé, pour le volume vii de l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert, l’article « goutte » où il dénonce par la même occasion les charlatans et leurs poudres d’orviétan.

Après sa mort, sa veuve, Delphine Rapin, épouse Vincent-Amable de Roqueplane, baron de Lestrade, de Montélimar[1],[2].

Il existe une rue du Docteur Penchenier à Bagnols-sur-Cèze.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Ou Penchinier

RéférencesModifier

  1. Frank A. Kafker, « Notices sur les auteurs des 17 volumes de « discours » de l'Encyclopédie », Persée, (consulté le )
  2. « Origin of lastname Penchenier, country of origin: France », sur heraldrysinstitute.com, Heraldrys Institute of Rome (consulté le ).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Frank Arthur Kafker, The encyclopedists as individuals: a biographical dictionary of the authors of the Encyclopédie, Oxford, Studies on Voltaire and the eighteenth Century, 1988, p. 295-6. (ISBN 0-7294-0368-8)
  • (en) De Santo NG, Cirillo M, Bisaccia C, Richet G, Eknoyan G, « Nephrological excerpts from the Encyclopédie of Diderot and d'Alembert », American journal of kidney diseases, vol. 57, no 5,‎ , p. 788-798 (PMID 21420773, lire en ligne, consulté le ) modifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :