Ouvrir le menu principal

Antoine Laurent Bayle

médecin français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bayle.
Antoine Laurent Bayle
Portrait de Antoine Laurent Bayle
Antoine Laurent Bayle
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à Le VernetVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université de ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession Médecin, psychiatre et neurologue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Antoine Laurent Jessé Bayle, né le au Vernet (Basses-Alpes) et mort le est un médecin et aliéniste français. Il était le neveu de Gaspard Laurent Bayle et est resté célèbre pour avoir le premier décrit la paralysie générale (ou neurosyphilis).

Professeur agrégé et sous-bibliothécaire de la Faculté de médecine de Paris, il fonda en 1824 la Revue médicale et publia lui-même quelques ouvrages estimés au XIXe siècle, sur les maladies mentales, l'anatomie et la pathologie médicale entre autres la Bibliothèque de thérapeutique, 1828-1837, 4 volumes in-8. Il fut Directeur de l'Encyclopédie des Sciences médicales.

Publications (sélection)Modifier

  • Traité élémentaire d'anatomie, ou, Description succincte des organes et des éléments organiques qui composent le corps humain.
  • Traité des maladies du cerveau et de ses membranes ; maladies mentales, 1826

SourceModifier

  • Jacques Postel, Étienne-Jean Georget et Antoine Laurent Bayle: deux destins contraires, in Psychanalyse à l'Université, juin 1978, (ISBN 2-86236-012-0) — On peut lire des extraits en ligne[1]
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

NotesModifier

Liens externesModifier