Ouvrir le menu principal

Antoine Demoitié

coureur cycliste belge
Antoine Demoitié
Leuven - Grote Prijs Jef Scherens, 23 augustus 2015 (B094).JPG
Antoine Demoitié lors du Grand Prix Jef Scherens 2015.
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 25 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
2009-2010RC Pesant Club Liégeois
08.2010-12.2010Lotto-Bodysol (stagiaire)
2011Lotto-Bodysol Pôle Continental Wallon
2012Idemasport-Biowanze
Équipes professionnelles

Antoine Demoitié, né le à Liège et mort le à Lille, est un coureur cycliste belge.

BiographieModifier

Antoine Demoitié naît le à Liège en Belgique. Il commence le cyclisme à 14 ans à l'UC Seraing[1]. En 2009, en catégorie espoirs (moins de 23 ans), il rejoint le Royal Cyclist's Pesant Club Liégeois (RC Pesant Club Liégeois), club avec lequel l'UC Seraing a un accord de collaboration[2].

En 2011, il est recruté par l'équipe continentale Lotto-Bodysol Pôle Continental Wallon, après y avoir été stagiaire en fin de saison 2010. Il bénéficie d'un « contrat Rosetta » (convention de premier emploi), qui lui permet d'être rémunéré par la Communauté française[3].

Il est recruté en 2012 par la nouvelle équipe Idemasport-Biowanze, qui a vocation à former de jeunes coureurs wallons et être un « vivier » pour l'équipe Wallonie-Bruxelles. Champion de la province de Liège sur route, il est également vainqueur d'étapes du Triptyque des Monts et Châteaux, du Carpathia Couriers Path, du Triptyque ardennais. Il est sélectionné en équipe de Belgique espoirs durant cette saison : il prend la sixième place de la Côte picarde, manche de la coupe des nations U23, et la vingtième place du championnat d'Europe sur route[4].

Antoine Demoitié devient professionnel au sein de l'équipe Wallonie-Bruxelles en 2013[5]. Il y reste jusqu'en 2015. Il rejoint en 2016 l'équipe continentale professionnelle Wanty-Groupe Gobert[6].

Le , lors de Gand-Wevelgem, il chute puis est percuté par une moto d'escorte. Conduit au centre hospitalier régional universitaire de Lille, il meurt dans la nuit[7]. Le 28 mars, il est rapporté que le don d'organes effectué par Antoine Demoitié « a sauvé trois vies[8] ». Cet accident a lieu le lendemain de l'arrêt cardiaque en course de son compatriote Daan Myngheer (qui décédera le lendemain de la mort de Demoitié), lors de la première étape du Critérium international[9], certains médias évoquant alors une série noire[10].

Le pilote de la moto qui l'a percuté est très expérimenté, il suit depuis 20 ans les courses cyclistes et a essayé en vain d'éviter les coureurs tombés devant lui. Ce point de vue est confirmé par un journaliste, témoin oculaire de l'accident. L'autopsie n'a pas déterminé si le décès est une conséquence de la chute d'Antoine Demoitié ou s'il est dû à la collision ultérieure avec la moto[11]. Compte tenu de cela et des accidents antérieurs sur les courses cyclistes, plusieurs coureurs et managers ont demandé à l'UCI et à la CPA une réglementation plus stricte pour les motos d'escorte.

PalmarèsModifier

Palmarès sur routeModifier

 
Podium de l'édition 2015 de la Handzame Classic : Antoine Demoitié (2e), Gianni Meersman (1er) et Tiesj Benoot (3e).
 
Podium de l'édition 2015 du Grand Prix de la ville de Zottegem : Antoine Demoitié (2e), Kenny Dehaes (1er) et Oliver Naesen (3e).

Classements mondiauxModifier

Année 2012 2013 2014 2015 2016
UCI Europe Tour 240e[12] 182e[13] 45e[14] 36e[15] 718e[16]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2016 au 27 mars 2016

RéférencesModifier

  1. « Carte d'identité », sur lavenir.net, (consulté le 28 mars 2016)
  2. « La politique de la sagesse », sur lavenir.net, (consulté le 28 mars 2016)
  3. « Contrat Rosetta pour A. Demoitié », sur lavenir.net, (consulté le 28 mars 2016)
  4. « Porter le maillot national, une fierté », sur lavenir.net, (consulté le 28 mars 2016)
  5. « Acquérir plus d’expérience », sur lavenir.net, (consulté le 28 mars 2016)
  6. Pierre Carrey, « Antoine Demoitié chez Wanty Groupe Gobert », sur directvelo.com, (consulté le 19 septembre 2015)
  7. « Décès du cycliste belge Antoine Demoitié après une chute en course », sur http://www.leparisien.fr/, Le Parisien (consulté le 27 mars 2016)
  8. « Gand-Wevelgem : décédé, Antoine Demoitié « a sauvé trois autres vies » », sur http://www.metronews.fr/, Metronews,
  9. Daan Myngheer dans un état critique sur lequipe.fr
  10. Décès d'Antoine Demoitié après un accident lors de Gand-Wevelgem sur eurosport.fr
  11. L'autopsie d'Antoine Demoitié ne conclut pas que la mort a été causée par la moto sur lesoir.be
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :