Antigone de Caryste

écrivain grec de l'Antiquité
Antigone de Caryste

Naissance IIIe siècle av. J.-C.
Décès IIIe siècle av. J.-C.
Nationalité grec
Domaines naturaliste
polygraphe

Antigone de Caryste est le nom d'au moins deux intellectuels grec du IVe siècle av. J.-C. et IIIe siècle av. J.-C.. Leurs personnalités restent controversées puisque tous leurs écrits sont perdus ou ne sont parvenus qu'en fragments. La variété des disciplines attribuées à ces personnages, sur le naturalisme, la poésie, la sculpture, la biographie, laisse imaginer que ce nom désigne au moins deux Antigone de Caryste homonymes.

BiographieModifier

Plusieurs études des philologues Reinhold Köpke, Wilamowitz, Rohde, Olympius Musso, Credaro, Nebert ont tenté de reconstituer Antigone de Caryste. Les conclusions sont diverses et furent souvent remises en cause[1]. Il s'agit d'identifier tous les écrits qui lui sont attribués :

Dorandi reprend la construction de Wilamowitz qui indique qu'il y a eu deux Antigone de Caryste, des homonymes avec même ethnique. L'un vécut sous Attale Ier, à la cour de Pergame, fut biographe de philosophes, sculpteur et historien de l'art. L'autre est antérieur d'un siècle et fut poète. Impossible de savoir si c'est l'auteur de l'Histoire d'Italie et du Périègèse de la Macédoine mais les Curiosités de la nature sont exclues[17].

Notes et référencesModifier

  1. C.U.F., p. XI-XIV.
  2. C.U.F., p. XVII. Athénée de Naucratis, Banquet des Deipnosophistes (III, 82ab). Athénée reprend de Pamphilos. L'Antipater du titre ne peut être identifié, s'il s'agit d'un correspondant, du destinataire ou d'une personne historique.
  3. La symbolique, anti-Callimaque étant sur une grenouille tombée dans un cratère où il y avait de l'eau et du vin préparé, le poète est considéré comme sobre, ne buvant que de l'eau, et n'aura jamais l'inspiration. La tradition manuscrite de l'anthologie est controversée car le nom fut gratté et corrigé avec une interpolation incorrecte, Épigone de Thessalie. Il est probable que l'auteur soit un Antigone mais l'ethnie n'est pas connue.
  4. C.U.F., p. XXI-XXIII. On connaît par la fable 23 d'Antoninus Liberalis et dans un commentaire de Lucain.
  5. C.U.F., p. XXV-XXX.
  6. C.U.F., p. XXXIII, XLVI.
  7. C.U.F., p. XXXVI-XXXVII.
  8. Philosophe de l'entourage d'Antigone Gonatas, disciple de Ménédème d'Érétrie et potentiellement un historien selon les allusions du Pseudo-Lucien et du Pseudo-Plutarque (Dictionnaire des Philosophes Antiques : II. Babélyca d'Argos à Dyscolius p. 531, notice 225).
  9. C.U.F., p. XXIV.
  10. C.U.F., p. XLVIII-LV.
  11. C.U.F., p. LXXX-LXXXI.
  12. C.U.F., p. XXIII-XXIV.
  13. C.U.F., p. XXIV-XXVI.
  14. C.U.F., p. XIV-XVI.
  15. « Curiosités de la nature Antigone de Caryste », sur Data BNF
  16. Dimitra Eleftheriou, Pseudo-Antigonos de Carystos : collection d'histoires curieuses,
    Thèse de doctorat en Langues et littératures anciennes : Université Paris-Nanterre. Lire en ligne : vol.I : Introduction – Édition – Traduction et vol.II : Commentaire
  17. C.U.F., p. XVI-XVII, CXXI.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier