Ouvrir le menu principal

Antarès (périodique)

périodique de bande dessinée

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antarès (homonymie).

Antarès est une revue mensuelle de l'éditeur de petit format Aventures et Voyages qui a eu 129 numéros d'octobre 1978 à août 1989 (+ 43 recueils de 3 numéros. Les recueils au-delà du no 43 étant des recueils de fin de série).

Enzo Chiomenti signa bon nombre de couvertures comme à son habitude, il fut relayé par Miro et Guido Zamperoni, mais aussi par quelques noms comme Paolo Ongaro, Leone Frollo, Francisco Solano Lopez ou d'autres illustrations, le plus souvent tirées des BD d'origine.

Sommaire

InsolitesModifier

  • Le no 23 montre Phann en couverture alors que ses aventures se sont arrêtées au no 22 !
  • Bien qu'Antarès soit la série éponyme et principale de la revue, l'homme-poisson n'a connu les honneurs de la couverture qu'une petite vingtaine de fois, fait exceptionnel chez Mon Journal.
  • Dans l'épisode des origines d'Antarès, il est brun alors que dans les autres, il est devenu blond sans que cela soit expliqué nulle part.
  • L'Œil de Zoltec dans Antarès ne démarre pas avec les origines, mais avec la 17e aventure du personnage. Les premiers exploits de Tim Kelly sont dans Bugs Bunny poche.

Les sériesModifier

Le personnage éponyme : AntarèsModifier

Antarès est un jeune homme ou un adolescent qui est accompagné d'un dauphin et d'un poisson paresseux capable d'émettre des décharges électriques (il a la forme d'un poisson boule et le même pouvoir que l'anguille électrique, poisson de l'Orénoque). Leurs aventures se passent bien évidemment en mer ou dans les iles.

Antarès a le don de parler aux animaux, il a une force surhumaine et peut respirer sous l'eau. C'est un extra-terrestre qui a été recueilli à sa naissance par un savant qui l'a élevé comme son fils.

Antarès SpécialModifier

3 numéros de février 1986 à août 1986 (+ 1 recueil de 3 numéros).

Les sériesModifier

NotesModifier