Antanas Merkys

homme politique lituanien

Antanas Merkys
Illustration.
Fonctions
Président de la République de Lituanie
(de facto)

(2 jours)
Prédécesseur Antanas Smetona
Successeur Justas Paleckis
Premier ministre de Lituanie

(6 mois et 27 jours)
Prédécesseur Jonas Cernius
Successeur Justas Paleckis
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Bajorai de la Municipalité du district de Kupiškis
Russie
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décès Oblast de Vladimir
URSS
Diplômé de Université nationale Taras-Chevtchenko de Kiev

Antanas Merkys
Premiers ministres de Lituanie
Présidents de la République de Lituanie

Antanas Merkys, né le à Bajorai de la Municipalité du district de Kupiškis et mort le dans l'oblast de Vladimir, est un homme d'État lituanien. Il fut le dernier Premier ministre avant l'annexion soviétique.

Quatrième cabinet, 1919, assis au centre.

BiographieModifier

Il est le fils de Karolis Merkys et de Ona Plukaitė-Merkienė et il fit des études à Tartu puis à l'université de droit de Riga; il fut diplômé en 1918 de l'université de Kiev. Il fit la Première Guerre mondiale dans les rangs de l'Armée russe. Il fut Ministre de la Défense des premier gouvernements lituanien: Pranas Dovydaitis (du , 1919 au ), Mykolas Slezhyavichyusa ( au ). Il a pris sa retraite avec le grade de lieutenant-colonel. Il était militaire jusqu'en 1922 date à laquelle il devint avocat.

En 1923, il participe à la révolte de Klaipėda et devint secrétaire d'Antanas Smetona qui gouvernait la région autonome de Klaipéda. En 1926, après le coup d'État militaire qui porte Smetona au pouvoir, il devint Ministre de la Défense de Lituanie puis gouverneur de la région de Klaipéda jusqu'à ce qu'il revienne à la pratique du droit sous la pression allemande en 1932. Il devint maire de Kaunas de 1933 à 1939. En 1936 il fut élu au quatrième Parlement de Lituanie (Seimas). Il devint Premier ministre le .

Occupation soviétiqueModifier

Il était tenant d'une négociation avec les soviétiques après l'ultimatum du alors que le président prônait une résistance armée. Après l'exil du président il devint de fait le président de l’État. Il fut arrêté, avec sa famille alors qu'il tentait de s'échapper vers la Suède en ; il fut interné à Saratov puis emprisonné en 1941. En 1954 après la dé-stalinisation, il vécut à Vladimir et fut interdit de retour en Lituanie.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier