Anorgasmie

absence réitérée et persistante d’orgasme

L’anorgasmie est une absence réitérée et persistante d’orgasme[1] (DSM-III), le désir étant conservé, contrairement à ce que l’on retrouve dans l’anaphrodisie. Cette pathologie souvent attribuée exclusivement à la femme se rencontre également chez l’homme mais de façon plus rare. Elle peut être provoquée par des médicaments tels que les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine.

Anorgasmie féminineModifier

L’anorgasmie est dite primaire si cette absence d’orgasme existe depuis toujours. Si elle survient après une période normale de connaissance de l’orgasme, elle est alors dite secondaire.

Une femme qui se plaint d’anorgasmie peut avoir beaucoup de désir ou d’excitation durant le rapport sexuel ou la masturbation, mais sans jamais atteindre l’orgasme.

Une femme souffrant de frigidité (anhédonie) est également anorgasmique, alors qu’une femme anorgasmique n’est pas forcément frigide.

Anorgasmie masculineModifier

Sauf à réduire l’orgasme masculin à l’éjaculation, il est bien évident qu’un homme peut souffrir d’anorgasmie. En effet chez l’homme, il peut y avoir éjaculation sans orgasme, sans plaisir, c’est ce que l’on nomme l’éjaculation anhédonique.

Notes et référencesModifier