Ouvrir le menu principal
Annie Soisbault
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Annie Soisbault de Montaigu, née en 1934 et décédée le , était une joueuse de tennis et une pilote automobile française de rallye, sur circuit automobile (en Formule 3 puis en endurance), et de course de côte (sur Ferrari 250 GTO).

BiographieModifier

Elle a été championne de France de tennis à 7 reprises dans les catégories cadettes et juniors, et a participé aux Internationaux de France de tennis de 1953 à 1956 (hormis en 1954). Elle a obtenu également une place de finaliste en 1953 au tournoi de Wimbledon. La coupe du Championnat d’Europe d'été de tennis féminin des moins de 18 ans par équipe porte son nom, son père (Robert Soisbault) en ayant été l'instigateur en 1965 lors de sa présidence de la Fédération française de tennis. En 1991 elle devient la Coupe Soisbault/Reina (ex- Princesse Sophia). La phase finale alterne entre la ville de Lérida en Espagne et Granville en France, où auront lieu les cinquante ans.

Elle a débuté la compétition automobile en 1954, et est devenue la première française désignée comme Championne de France des rallyes, deux années consécutivement en 1957 et 1958. Elle a aussi été déclarée Championne d'Europe des rallyes en 1958. Elle a remporté la Coupe des Dames du Tour de France automobile en 1957 (copilote Michèle Cancre, sur Triumph TR3), épreuve dont elle a terminé seconde au classement général de la catégorie GT en 1963 (copilote Louisette Texier, sur Jaguar MK2) derrière Bernard Consten, et devant Paddy Hopkirk (gagnant ainsi sa seconde Coupe des Dames, en catégorie tourisme, Rosemary Smith étant alors lauréate en catégorie GT), épreuve dont elle fut également un temps le leader en 1961 (copilote Michèle Cancre, sur Facel Vega Facellia). En 1957, elle se classa aussi 4e du Tour de Corse (avec Germaine Rouault sur Triumph TR3). En 1959, elle fut déclarée vainqueur du Rallye Paris - Saint-Raphaël féminin, toujours sur sa Triumph TR3, et remporta la Coupe des dames du rallye Alger-Bangui (ancien Rallye Alger-Le Cap) avec Michèle Cancre sur ID19. L'année 1964 la vit remporter en endurance les 6 Heures de Dakar, sur Porsche 904.

Sa devise était Au danger, mon plaisir !

Après sa carrière sportive, elle devint importateur à Paris de la marque de sport de luxe britannique Aston Martin au garage Mirabeau (véhicules notamment pilotés par James Bond dans les années 1960), puis elle travailla dans l'immobilier de luxe.

Elle a épousé le Marquis Philippe Montaigu.

Parcours en Grand Chelem (partiel)Modifier

Si l’expression « Grand Chelem » désigne classiquement les quatre tournois les plus importants de l’histoire du tennis, elle n'est utilisée pour la première fois qu'en 1933, et n'acquiert la plénitude de son sens que peu à peu à partir des années 1950.

En simple damesModifier

Année Championnat d'Australie Internationaux de France Wimbledon US National
1953 - 1er tour (1/32)   Dorothy Head - -

À droite du résultat, l’ultime adversaire.

En double damesModifier

Année Championnat d'Australie Internationaux de France Wimbledon US National
1952 - 1er tour (1/16)
  Erika Obst
  Mme Hure
  Annie Haillet
- -
1953 - 1er tour (1/16)
  Gloria Butler
  J. Kermina
  V. Rigollet
- -
1954 - - 2e tour (1/16)
  Sachiko Kamo
  Judy Burke
  H. Redwood
-
1955 - 1er tour (1/16)
  de la Courtie
  I. Vogler
  Erika Obst
- -
1956 - 1er tour (1/16)
  F. Lemal
  Darlene Hard
  Dorothy Head
- -

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

En double mixteModifier

Année Championnat d'Australie Internationaux de France Wimbledon US National
1952 - 1er tour (1/32)
  Torben Ulrich
  J. Wipplinger
  Derek Capell
- -
1953 - 2e tour (1/16)
  Jacques Peten
  Dorothy Head
  Rex Hartwig
- -
1956 - 1er tour (1/32)
  J. Bergerat
  B. Scofield
  Don Candy
- -

Sous le résultat, le partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

Voir aussiModifier

Lien externeModifier

BibliographieModifier

  • Magazine Traction, no 262.
  • "Annie Soisbault - Au danger ton plaisir... championne", préface de Bernard Consten, biographie par Frédéric Reydellet, édité par l'auteur (ISBN 978-2-9516767-7-0)
  • Facel-Vega, 1939-1964, Grand Tourisme à la française, préface d'Annie Soisbault, par Jean-Paul Chambrette, Dominique Bel, Michel G. Renou et Michel Revoy, éditions ETAI 2012 (luxe 2 tomes), réédité en 2013 (normale 1 tome) puis en 2014 (normale 1 tome). (ISBN 978-2-7268-9718-8)