Ouvrir le menu principal

Annie Sartre-Fauriat

historienne française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sartre (homonymie).
Annie Sartre-Fauriat
Moi 09-16.png
Annie Sartre-Fauriat, autoportrait en août 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Directeur de thèse
Jean-Marie Dentzer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Annie Sartre-Fauriat, née le 17 novembre 1947[1], est une historienne française, spécialiste de l'archéologie funéraire et de l'épigraphie grecque et latine du Proche-Orient gréco-romain, ainsi que des voyages et voyageurs en Orient tant au XIXe siècle qu'au XXe siècle.

Sommaire

BiographieModifier

Annie Sartre-Fauriat est agrégée d'histoire et docteur d'État de l'université Panthéon-Sorbonne[2]. Elle est professeur émérite de l'université d'Artois.

Membre du groupe d'experts à l'Unesco sur le patrimoine syrien.

DistinctionsModifier

Choix d'ouvragesModifier

  • A. Sartre-Fauriat, Des tombeaux et des morts. Monuments funéraires, société et culture en Syrie du Sud du Ier siècle av. J.-C. au VIIe s. ap. J.-C., Tome I, “Catalogue des monuments”, BAH, Tome 158, Beyrouth, 2001, 292 p.
  • A. Sartre-Fauriat, Des tombeaux et des morts. Monuments funéraires, société et culture en Syrie du Sud (Ier siècle av. J.-C.-VIIe siècle ap. J.-C.), Tome II, “Synthèse”, BAH, Tome 158, Beyrouth, 2001, 270 p.
  • A. Sartre-Fauriat, « Georges, Serge, Élie et quelques autres saints connus et inédits de la province d’Arabie », in Romanité et cité chrétienne : permanences et mutations, intégration et exclusion du Ier au VIe siècle : mélanges en l’honneur d’Yvette Duval, Paris, De Boccard, 2001, p. 295-314.
  • A. Sartre-Fauriat, « Les élites de la Syrie intérieure et leur image à l’époque romaine », Colloque international “Les élites et leurs facettes”, Clermont-Ferrand, novembre 2000, EFR 309 et ERGA 3, Rome-Clermont-Ferrand, 2003, p. 517-538.   
  • A. Sartre-Fauriat, Les voyages dans le Hawran (Syrie du Sud) de William John Bankes 1816-1818), Ausonius Mémoires 11, BAH 169, Bordeaux-Beyrouth, 2004.
  • A. Sartre-Fauriat, « Les soldats, une élite en Syrie à l’époque impériale ? », Actes du colloque international de Wroclaw “Elite in greek and roman Antiquity” (décembre 2003), Antiquitas XXVIII, edit. by A. Los and K. Nawotka, Wroclaw, 2005, p. 117-132.
  • A. Sartre-Fauriat, « Inscriptions inédites pour la Tychè en Syrie du Sud », Mélanges en l’honneur de Jean-Paul Rey-Coquais, Mélanges de l'Université saint-Joseph, Beyrouth (MUSJ), LX, 2007, p. 269-288.
  • A. Sartre-Fauriat, « Les monuments funéraires en Syrie du Sud : traditions et apports exogènes », Colloque IRA du CNRS et Musée de Lattes 11-13 octobre 2001, J. Ch. Mortetti et D. Tardy édit.: L’architecture funéraire monumentale, CTHS, Paris, 2006, p. 125-139. 
  • A. Sartre-Fauriat et M. Sartre, Le voyage de William John Bankes en Carie (1817), Scripta Anatolica, Bordeaux, 2007, p. 113-141.
  • A. Sartre-Fauriat et M. Sartre, Palmyre, la cité des caravanes, éd. Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard/Archéologie » (no 523), Paris, 2008.
  • M. Sartre, A. Sartre-Fauriat, Patrice Brun (dir.), Dictionnaire du Monde grec antique, Paris, Larousse, coll. « In extenso », 2009, 543 p.
  • IGLS XIII/2, (collaboration avec M. Sartre), Bostra supplément et plaine de la Nuqra, BAH, 194, Beyrouth, 2011.    
  • A. Sartre-Fauriat, « Une stèle au dieu cavalier au Musée des Beaux-Arts de Lyon », Syria, 89, 2012, p. 185-194.
  • A. Sartre-Fauriat et Maurice Sartre : IGLS XV : Le Plateau du Trachôn et ses bordures, BAH 204, Beyrouth, 2014, 2 vol.
  • Maurice Sartre et Annie Sartre-Fauriat, Zénobie : de Palmyre à Rome, Paris, Perrin, , 348 p. [détail de l’édition] (ISBN 9782262040970, notice BnF no FRBNF43911911, présentation en ligne)
  • A. Sartre-Fauriat et Maurice Sartre, « Les communautés civiques de Syrie du Sud dans l’Antiquité tardive »,  Mediterraneo Antico, XVII, 2014, p. 471-486.
  • A. Sartre-Fauriat, « Dieux nouveaux et nouveaux dieux à l’époque romaine dans le Hauran », Actes colloque Aarhus/Damas « Religious Identities in the Levant from Alexander to Muhammed. Continuity and Change » M. Blömer, A. Lichtenberger, R. Raja édit., Brépols, Turnhout, 2015, p. 297-312.
  • A. Sartre-Fauriat, « Proche-Orient : patrimoines en grand danger », Anabases, 23, 2016, p. 139-156.
  • Annie et Maurice Sartre, Palmyre vérités et légendes , Perrin, 2016.
  • A. Sartre-Fauriat et Maurice Sartre, IGLS XIV (Inscriptions Grecques et Latines de Syrie) : Adraa-Der‘a, le Jawlan oriental et la plaine de la Batanée, (introduction historique, établissements des textes, traduction et commentaire de 600 inscriptions), 2 vol., BAH 207, Beyrouth, 2016.
  • A. Sartre-Fauriat, « Mothana-Imtan : un village de garnison en Arabie », Syria, 93, 2016, p. 67-81. 
  • A. Sartre-Fauriat, « Les cultes du Trachôn à l’époque romaine », dans Contextualising the Sacred in the Hellenistic and Roman Near East, Religious Identities in Local, Regional and Imperial Settings, Turnhout, 2017, p. 181-190.
  • A. Sartre-Fauriat, « Le Hauran (Syrie du Sud) : un art funéraire entre traditions et influences gréco-romaines », dans BAR International series 2897, Oxford, 2018, p. 89-95.

RéférencesModifier

  1. notice BnF no FRBNF13739762
  2. Notice de la thèse dans le catalogue du Sudoc

Liens externesModifier