Annie Ross

actrice britannique

Annie Ross, nom de scène d'Annabelle Allan Short, née le à Mitcham (Surrey) et morte le à New York[1], est une chanteuse de jazz et actrice britannique naturalisée américaine.

Annie Ross
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Annabelle Allan ShortVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Britannique, Américaine (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Chanteuse, musicienne de jazz, propriétaire de boîte de nuit, actriceVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Fratrie
Autres informations
Label
Genres artistiques

Avant de faire une carrière solo, elle a été révélée par sa participation au trio de vocalese Lambert, Hendricks & Ross.

BiographieModifier

Née en 1930, Annie Ross est la fille des chanteurs de vaudeville écossais John et Mary Short[2]. Arrivée aux États-Unis à l'âge de 4 ans, elle vit avec sa tante Ella Logan à Los Angeles[3] — chanteuse de comédie musicale — et commence sa carrière dans de petits rôles dont celui de la petite sœur de Judy Garland dans Lily Mars vedette en 1943[2].

À la fin de la guerre, elle étudie à l'American Academy of Dramatic Arts de New York avant de partir pour Londres où elle prend le nom de scène d'Annie Ross[3].

Dans les années 1950, elle devient membre du trio de vocalese Lambert, Hendricks & Ross avec lequel elle sort 7 albums dont The Real Ambassadors en 1962, en collaboration avec Louis Armstrong et Dave Brubeck[2]. Le groupe est considéré comme le groupe de vocalese le plus connu de l'histoire du jazz[3]. En parallèle, elle sort en 1952 Twisted, la chanson la plus populaire du groupe, basée sur une improvisation faite en 1949 par le saxophoniste Wardell Gray[3]. Elle sera reprise plus tard par Joni Mitchell puis Bette Midler[2] et elle-même la reprendra comme chanson de fin pour le film Harry dans tous ses états de Woody Allen en 1997[3].

Accro à l'héroïne, elle quitte New York en 1962 et part se soigner à Londres où elle ouvre une boîte de nuit dans laquelle de nombreuses stars viendront jouer dont Nina Simone[2]. Après avoir fait faillite, elle revient dans l'industrie du cinéma où elle obtient des petits rôles dans Superman 3 (1984), Balance maman hors du train (1988) ou encore Short Cuts (1993)[2].

Dans ses dernières années, elle se produit sur la scène à Londres. En 2014, elle sort un dernier album hommage à Billie Holiday, To Lady With Love[3].

Elle meurt le d'un emphysème pulmonaire doublé d'une insuffisance cardiaque[2] dans son appartement de Manhattan[3].

FamilleModifier

Un de ses frères est l'acteur Jimmy Logan, l'autre le chanteur Buddy Logan.

DistinctionModifier

Filmographie (sélection)Modifier

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) Russ Tarby, « ‘Twisted’ lyricist, vocalese pioneer Annie Ross has Died – The Syncopated Times », sur syncopatedtimes.com (consulté le 22 juillet 2020)
  2. a b c d e f et g (en-GB) Ben Beaumont-Thomas, « Annie Ross, British-American jazz singer and actor, dies aged 89 », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 22 juillet 2020)
  3. a b c d e f g et h (en-US) Peter Keepnews, « Annie Ross, Distinctively ‘Twisted’ Jazz Voice, Dies at 89 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 22 juillet 2020)

Liens externesModifier