Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Verbeke (homonymie).
Annelies Verbeke
Description de cette image, également commentée ci-après
en 2011
Naissance (43 ans)
Londerzeel
Activité principale
écrivain, scénariste, dramaturge, auteur
Distinctions
Prix Opzij de littérature, Gouden Ezelsoor

Annelies Verbeke, née le , est un écrivain belge qui écrit en néerlandais. Elle se fait connaître dès son premier roman Slaap! (Dors!), traduit en plusieurs langues.

Sommaire

BiographieModifier

Annelies Verbeke étudie la littérature à l'Université de Gand avant d'assister à un cours d'écriture de scénarios à Bruxelles[1]. En 2003, elle acquiert une certaine notoriété grâce à son premier roman, Slaap! (Dors!). 70 000 exemplaires de l'édition néerlandaise sont vendus. Elle est publiée dans 22 pays[2]. Les héros en sont deux insomniaques, qui se croisent, et se recroisent au milieu de leurs nuits blanches. Le ton est à la fois presque désespéré, et drôle[3].

Une autre de ses œuvres, plus récente, rencontre un succès en 2009 : Vissen redden (Sauver les poissons), traduit en plusieurs langues dont l'allemand et le danois[4].

Principales publicationsModifier

RomansModifier

  • (2003) Slaap!
- traduit en français sous le titre Dors! par Daniel Cunin, Paris, Mercure de France, 2005, 166 p. (ISBN 2-7152-2533-4)
  • (2006) Reus
  • (2009) Vissen redden
  • (2015) Dertig dagen
- traduit en français sous le titre Trente jours par Françoise Antoine, Paris, Fleuve Éditions, 2018, 396 p. (ISBN 978-2-265-11727-3)

NouvellesModifier

  • (2007) Groener Gras
  • (2012) Veronderstellingen

AutresModifier

  • (2013) Tirol inferno, poésie en prose
  • (2014) Onvoltooid landschap

Pièces de théâtreModifier

  • (2009) Stukken
  • (2010) Rail Gourmet
  • (2010) Almschi
  • (2012) Flow My Tears

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles de journauxModifier

  • Rédaction Libé, « Annelies Verbeke. Dors ! », Libération,‎ (lire en ligne).
  • Raphaëlle Remande, « 300 ans de la frontière : le poste-frontière de Callicanes, réservoir de poésie pour la romancière belge, Annelies Verbeke », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).

WebographieModifier

Liens externesModifier