Anne Palmer FitzRoy

comtesse anglaise

Anne Palmer (), née Lady Anne Fitzroy, était la fille aînée de Barbara Palmer, maîtresse de Charles II. Elle est devenue l'épouse de Thomas Lennard, 1er comte de Sussex, 15e baron Dacre.

BiographieModifier

Née à Westminster[1], elle est le premier enfant de Barbara Villiers, fille unique de William Villiers (2e vicomte Grandison) (en), et femme de Roger Palmer, 1er comte de Castlemaine, favorite du roi Charles II. Selon la légende, Anne a été conçue la nuit du couronnement de Charles. Villiers et le roi ont reconnu Anne, et elle a donc connu sous le nom de Fitzroy, qui signifie "fils du roi", mais elle pourrait être la fille de Philip Stanhope (2e comte de Chesterfield), "à qui," dit Lord Dartmouth, "elle ressemblait beaucoup à la fois dans le visage et la personne."[2]

Le , à l'âge de treize ans, Lady Anne a été mariée à Hampton Court à Thomas Lennard, 15e Baron Dacre, un gentilhomme de la Chambre du Roi. Le jour même de ses dix ans, sa sœur Charlotte FitzRoy a été fiancée à Edward Lee. Le mariage et la dot ont été payés par Charles II. Dacre a par la suite été créé Comte de Sussex.

Anne aurait eu des relations lesbiennes avec Hortense Mancini, maîtresse de son père. Pour mettre fin à l'affaire, son mari, Lord Sussex, la fit enfermer dans un couvent à Paris. Elle y est séduite par Ralph Montagu, également amant de sa mère. Elle avait 17 ans. 

Le comte de Sussex a été une personne populaire, mais extravagante[3]. A cause de ses pertes au jeu, il a dû vendre les biens dont le château de Herstmonceux. Lord et Lady Sussex se séparent en 1688, et elle devient veuve en 1715.

La comtesse douairière de Sussex mourut le , et a été enterrée à Linsted, dans le comté de Kent.

DescendanceModifier

Elle avait deux fils, qui moururent en bas âge, et deux filles, qui ont vécu jusqu'à l'âge adulte, co-héritières de la Baronnie Dacre[4]:

  1. Barbara Lennard (1676-1741), épouse de Charles Skelton, Esq., Lieutenant-Général au service des français, et Grand-Croix de Saint-Louis. Morte sans descendance.
  2. Charles Lennard, Lord Dacre (1682-1684)
  3. Henry Lennard: né vers 1683 à Herstmonceaux, Sussex; mourut en bas âge.
  4. Anne Lennard (1684-1755), 16e Baronne Dacre. Mariée trois fois[5];
(1) Richard Barrett-Lennard, Esq. (mort en 1716), fils de Dacre Barrett-Lennard et de son épouse Jeanne, fille aînée de Arthur Chichester, le deuxième comte de Donegal. Mourut quelques mois après son mariage avec Lady Anne en 1716, laissant un fils, Thomas Barrett-Lennard, 17e baron Dacre (1717 – ), qui mourut sans descendance légitime.
(2) Henri Cordier, 8e baron Teynham (décédé le ). A eu, entre autres enfants, Charles, qui épouse Gertrude, la sœur et co-héritière de John Trevor, esq. de Glynde, dans le Sussex, et a laissé à son décès, en 1754,
Charles Trevor-Roper, 18e baron Dacre (1745-1794). Mort sans descendance, le titre passe à son neveu.
Gertrude (d. ), qui a succédé à son frère, comme baronne Dacre. L'hon. Gertrude Roper épouse Thomas de la Marque, esq. de le Hoo, dans le comté de Herts
(3) Troisièmement, l'hon. de Robert Moore (d. 1728), cinquième fils de Henry Hamilton-Moore, Comte de Drogheda, à Londres, par qui elle a eu un fils, Henry[6].

Références.Modifier

  1. June Ferguson's Royalty GED
  2. From Burnet's History of his Own Times, quoted in G. Steinman Steinman's A Memoir of Barbara, Duchess of Cleveland, 1871, page 26.
  3. From John Heneage Jesse's Memoirs of the Court of England During the Reign of the Stuarts, 1855, page 170.
  4. [1]
  5. From Booker, von Alvensleben, W Owen's The Peerage of England, Scotland, and Ireland, 1790, pages 372-374.
  6. Hon. Robert Moore thepeerage.com