Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noury.
Anne Noury
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Condamnée pour
Condamnation
Lieux de détention

Anne Noury (1901, Saint-Malo - ) fut un médecin du travail et une résistante française, militante de Combat Zone Nord.

BiographieModifier

Amie de Jane Sivadon et d’Odile Kienlen, c’est une pionnière de Libération Nationale en zone occupée.

Dans le logement qu’elle partage avec Anne-Marie Boumier, elle reçoit Henri Frenay, Robert Guédon et Pierre de Froment, mais aussi deux agents de liaison de Berty Albrecht et Henri Frenay : Henri Devillers et Jean-Paul Lien.

Le , elle est arrêtée par la Geheime Feldpolizei pour faits de résistance et incarcérée à La Santé. Avec Hélène Vautrin, elle est déportée en Allemagne, à la prison de Sarrebruck où elle est condamnée à sept ans de travaux forcés par le 2e Sénat du Volksgerichthof en 1943. En octobre, elle est transférée à la maison de travaux forcés de Lübeck puis à celle de Cottbus l'année suivante. Fin 1944, elle est déportée à Ravensbrück puis, en , elle subit une marche de la mort jusque Mauthausen. Là-bas, en tant que seule médecin disponible, elle accompagne un convoi de malades jusque Bergen-Belsen où elle meurt le .

SourcesModifier

  • Archives nationales

Bibliographie sommaireModifier

  • Henri Frenay, La nuit finira, Paris, Laffont, 1975
  • Marie Granet et Henri Michel, Combat, histoire d'un mouvement de résistance, Paris, PUF, 1957
  • Leçons de ténèbres, Paris, Perrin, 2004
  • Jusqu'au bout de la résistance, Paris, Stock, 1997
  • Henri Noguères, Histoire de la Résistance en France, Paris, Robert Laffont, 1972
  • Anne-Marie Boumier, Notre Guerre, manuscrit, Musée de Besançon.