Anne Massoteau

actrice française

Anne Massoteau, née le 17 mai 1964 à Tours, est une actrice française. Pratiquant le doublage, elle est notamment connue pour avoir doublé le personnage de Kate Beckett (Stana Katic) dans la série télévisée Castle[1].

Anne Massoteau
Anne Massoteau 2012-02-05 (cropped).jpg
Anne Massoteau en 2012.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Anne Massoteau est formée au Conservatoire de Bordeaux et à l'École du Passage de Niels Arestrup.

Elle a été animatrice sur les radios FIP Bordeaux, Radio France Bordeaux Gironde et Radio Classique[2].

Elle est l'épouse du comédien Guillaume Orsat[3].

ThéâtreModifier

ComédienneModifier

  • 2010 : LCRCG : La Conférence de presse, performance mise en scène par Lætitia Guedon et Thomas Poitevin. Festival Spectaculaires.
  • 2009 : Monstres (S. Renauld), mise en scène de Sophie Renauld, Le Réservoir (Chalon-sur-Saône)
  • de 1996 à 2008 : Rencontres à la cartoucherie:
    • Petit dîner en mars (D. Isoppo), mise en scène de Daniel Isoppo
    • Où est la laisse du chien ? (O. Charneux), mise en scène de Philippe Lagrée
    • Entre chiens et loups (lettres d’Algérie), mise en scène de Marc Berman
    • Les invités manquants (M.-A. Sevilla), mise en lecture de Julia Zimina
    • Conciliabule (A. Carbonnier), mise en scène d'Arnaud Carbonnier
    • Une famille au hasard (création collective), mise en scène de Julia Zimina
    • La poste populaire russe (O. Bogaev), mise en scène de Julia Zimina
    • Cabaret explosif (création collective), mise en scène de J. Zimina, MD. Freval, M. Cochet
    • Seule ce soir (Michel Cochet), mise en scène de J. Zimina, Michel Cochet
    • Hikikomori (Sylvianne Schivre), mise en scène de Michel Cochet
    • Fuck Lénine, oui mais que faire ?, mise en scène Hervé Dubourjal
  • de 1998 à 2006 : L’Amour en toutes lettres -Questions sur la sexualité à l'abbé Viollet (1924-1943), mise en scène de Didier Ruiz, Cie des Hommes / Théâtre dans les bars, tournée Scènes Nationales, Théâtre Paris-Villette, Lavoir Moderne Parisien, Théâtre du Chaudron
  • 2006 : Un drôle de métier (B. Tilliette), mise en scène de Hervé Dubourjal (en tournée)
  • 2004 : Edmond la Vanille (J. P. Cathala), mise en scène de Jean-Paul Cathala, Cie Avant-Quart / En tournée
  • 2003 : Deye Kaz Bernarda Alba (d’après F. Garcia Lorca), mise en scène et adaptation d'Odile Pedro Léal, tournée en Guyane, TOMA (Théâtre D’Outre-Mer à Avignon)
  • 1997 & 2001 : Le Triomphe de l'amour (Marivaux), mise en scène de Chantal Trichet, Théâtre de Jussieu, Studio Berthelot, Théâtre du Chaudron
  • de 1995 à 1998 : L'Observatoire, mise en scène de Thierry Atlan, Philippe Chemin, J.D. Magnien, Michel Simonot, Théâtre de la Tempête, du Chaudron, Le Hublot, L’Entrepôt, Gare au Théâtre, Studio-Théâtre de Stains, Cinéma Méliès de Montreuil
  • 1997 : La Poudrière sentimentale (Montage de textes de Visniec, Marangozov, Plejnev), mise en scène Claude Bonin, Festival de Sozopol (Bulgarie)
  • 1996-1997 : Amour et piano, par la fenêtre (G. Feydeau) et Chansonnettes 1900, mise en scène d'Étienne Rattier, Cie de l’Instant / Espace Icare, Théâtre de Dreux
  • de 1992 à 1995 : Minute papillon/Les variations de la fontaine, créations pour jeune public avec la Cie La Fontaine Aux Images, mise en scène de René Valverde
  • 1992 : Mère Courage (Bertolt Brecht), mise en scène de Philippe Reache, Cie du Théâtre de l’Escabeau
  • 1991-1992 : Teatr (d’après Mikhaïl Boulgakov), adaptation et mise en scène de Sophie Renaud, Théâtre Paris-Plaine et tournée Scènes Nationales
  • 1990 : L’Ours (Anton Tchekhov) de mise en scène de Gilles Sacksik
  • 1990 : On ne badine pas avec l'amour (Alfred de Musset), mise en scène d'Élisa Chicaud, Cie du Théâtre de l’Escabeau
  • 1988 : Mademoiselle Julie (August Strindberg), mise en scène de Jean-Pierre Girard et Francine Eymery, Cie Aurige / Entrepôts Lainé - Bordeaux
  • 1986 : Propriété condamnée (Tennessee Williams), mise en scène de Gérard Laurent, C.N.R. de Bordeaux
  • 1986 : L’Atelier (Jean-Claude Grumberg), mise en scène de Raymond Paquet, C.N.R. de Bordeaux
  • 1985 : Amour et mouron (R. Paquet), mise en scène de Raymond Paquet, Cie Dramatique d’Aquitaine
  • 1985 : Les amours de dom Perlimplin et Belise en son jardin (F. Garcia Lorca), mise en scène de Marie Llano, C.N.R. de Bordeaux
  • 1984 : Marat-Sade (Peter Weiss), mise en scène de Gérard Laurent et Raymond Paquet, Cie Dramatique d’Aquitaine
  • 1983 : La dispute et les acteurs de bonne foi (Marivaux), mise en scène de Françoise Jouve, Théâtre Germinal de Bordeaux

DramaturgeModifier

DoublageModifier

CinémaModifier

FilmsModifier

Films d'animationModifier

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

Jeux vidéoModifier

  • World of Warcraft
  • Alexandra Ledermann 6, 7, 8
  • Arc en ciel et la baleine
  • Arc en ciel et le lagon bleu
  • Arc en ciel, le plus beau poisson des océans
  • Barbie Design
  • Barbie sports extrêmes
  • Clifford, en avant la musique
  • Clifford, sur l'île de Birdwell
  • Horsez
  • Itacante
  • Lapin malin maternelle 3
  • League of Legends (Lissandra)
  • Léa passion mode (Clara)
  • Mission équitation 1 et 2
  • Mission vétérinaire 1 et 2
  • The Charlston’s fashion academy 1 et 2
  • Urgences
  • Questions pour un champion
  • Qui veut gagner des millions
  • Dishonored 2 : Civils, Marchands et la livreuse
  • 2017 : Dishonored : La Mort de l'Outsider : Cortney et des Civils
  • 2020 : Final Fantasy VII Remake : Mme Folla

Direction artistiqueModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Livres audioModifier

  • Mon premier livre sonore des animaux (Milan jeunesse)
  • Les Comptines, album 3 (Milan jeunesse)
  • Les Histoires Bordas
  • « le petit chaperon rouge » (Milan jeunesse)

RéférencesModifier

  1. Anne Massoteau sur Paris Manga et Sci-Fi Show.fr
  2. Profil d'Anne Massoteau sur Les Voix.fr
  3. Fiche de Guillaume Orsat sur La Tour des Héros.com
  4. Fiche d'Anne Massoteau sur Les Archives du Spectacle.net
  5. a b c d e et f Carrière d'Anne Massoteau sur RS Doublage
  6. a b c et d Carrière d'Anne Massoteau sur DSD Doublage
  7. a et b Créditée au carton de doublage Netflix.

Liens externesModifier