Ouvrir le menu principal

Anne Marev

actrice belge
Anne Marev
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Anne FeldsteinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Anne Marev, née Anne Feldstein à Liège en 1932[1] et morte à Uccle le [2], est une actrice et journaliste belge.

BiographieModifier

Anne Marev étudie la comédie au Conservatoire Royal de Liège et y fonde le Théâtre de l’Etuve[3].

Elle débute sa carrière à Bruxelles en 1954 au Théâtre de Poche et au Théâtre National dont elle sera une des pensionnaires les plus illustres jusqu'en 1991. Pendant près de cinquante ans, elle occupera les planches de la capitale belge dans les deux établissements précités mais également au Théâtre du Parc, au Théâtre Le Public , à l'Infini Théâtre, au Théâtre du Méridien ou à la Compagnie Yvan Baudouin - Leslie Bunton[4].

"Madame Marguerite" de Roberto Athayde, un seul-en-scène créé à Bruxelles en 1977 restera comme un de ces rôles les plus aboutis[5]. Elle reprit ce rôle en 1995 au Théatre Le Public sous la direction du metteur en scène Thierry Salmon[6].

Prolifique au théâtre, elle fut plus rare au cinéma où elle tint cependant des rôles dans quelques films dont les "Lendemains qui chantent" (1985) de Jacques Fansten, "Saint Cyr" (2000) de Patricia Mazuy et "Odette tout le monde" d'Eric-Emmanuel Schmitt.

À la télévision, elle joue le rôle de la voyante Mira Van Poucke, dans la deuxième saison de « Septième Ciel Belgique ».

Parallèlement à sa carrière de comédienne et d'actrice, Anne Marev a également contribué, comme journaliste, à l'émission culturelle de la RTBF "Charivari"[7] entre 1972 et 1975.

DistinctionsModifier

Anne Marev est lauréate de l'Ève du Théâtre en 1968 pour son rôle de Rita dans "Un sacré menteur" de Wittis Hall et Keith Waterhouse.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier