Ouvrir le menu principal

Anne Charles Sigismond de Montmorency-Luxembourg

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maison de Montmorency.

Anne Charles Sigismond
de Montmorency-Luxembourg
Image illustrative de l’article Anne Charles Sigismond de Montmorency-Luxembourg

Titre Marquis de Royan, puis,
Duc de Châtillon, puis,
(1764-1803)
Autres titres Duc de Piney (dit de Luxembourg) et pair de France
Prédécesseur Charles II Frédéric de Montmorency-Luxembourg
Successeur Charles Emmanuel Sigismond de Montmorency-Luxembourg
Biographie
Naissance
Décès (à 65 ans)
Lisbonne
Drapeau du Royaume du Portugal Royaume de Portugal
Père Charles Anne Sigismond de Montmorency-Luxembourg
Mère Marie Étiennette de Bullion

Ornements extérieurs Duc et pair de France.svg
Blason Anne Charles Sigismond de Montmorency-Luxembourg (1737-1803).svg

Anne Charles Sigismond de Montmorency-Luxembourg (15 octobre 1737 à Paris en France - 13 octobre 1803 à Lisbonne au Portugal) était marquis de Royan, comte d'Olonne, duc de Châtillon-sur-Loing, puis dixième duc de Piney-Luxembourg, pair et premier baron chrétien de France, maréchal de camp des armées du roi (1784).

Sommaire

BiographieModifier

Fils de Charles Anne Sigismond de Montmorency-Luxembourg et de Marie-Etiennette de Bullion-Fervacques (1712 - 1749), il succède à Charles II Frédéric de Montmorency-Luxembourg, neuvième duc de Piney-Luxembourg.

Lieutenant général de la province d’Alsace. Dignitaire maçonnique, le duc de Luxembourg fut naturellement affilié à la loge de Saint-Jean-de Montmorency-Luxembourg de 1762 à 1789 et, à partir de 1773, à celle de Saint-Jean de Chartres. Enfin, de 1773 à 1789, il fut administrateur général du Grand Orient de France[1].

Supérieur et ami de Charles Robert de Boislandry. Adversaire du duc d'Orléans (Philippe Égalité), grand maître du Grand Orient. Il a été député de la noblesse aux États généraux de 1789 pour la sénéchaussée de Poitiers, élu président de la noblesse aux États généraux (juin 1789). Il a émigré à Londres en juillet 1789, puis à Lisbonne.

Mariages et descendanceModifier

Le 9 avril 1771, Anne Charles épouse Madeleine Suzanne Adélaïde de Voyer de Paulmy d'Argenson (1752-1813), dame du palais de la reine en 1774, fille du secrétaire d'État de la guerre.

De ce mariage sont nés :

SourcesModifier

  • L'art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques...- de David Bailie Warden, Saint-Allais (Nicolas Viton), Maur François Dantine, Charles Clémencet, Ursin Durand, François Clément - 1818
  • Lemay (Edna Hindie), Dictionnaire des Constituants, t. II, Paris, , p. 614-615
  • Paul Filleul, Le duc de Montmorency-Luxembourg, premier baron chrétien de France, fondateur du Grand Orient, sa vie et ses archives, Paris,
  • Alain Le Bihan, Francs-maçons parisiens du Grand Orient de France (fin du XVIIIe siècle), Commission d’histoire économique et sociale de la Révolution française, t. XIX, Paris, mémoires et documents,
  • Robert Kalbach, « Le Duc de Montmorency Luxembourg et son temps », Editions Dervy

Notes et référencesModifier