Ouvrir le menu principal

Anne-Marie Cocula-Vaillières

historienne française
Anne-Marie Cocula-Vaillières
Cocula-2.jpg
Anne-Marie Cocula-Vaillières en 2018.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Georges Dupeux (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Anne-Marie Cocula-Vaillières (1938-) est une historienne française.

Sommaire

BiographieModifier

Anne-Marie Vaillières naît en 1938 à Périgueux (Dordogne)[1]. Elle épouse Bernard Cocula (1936-2005)[2], professeur de littérature contemporaine à l’université Bordeaux III, qu'elle a connu à Périgueux aux temps du lycée[3]

D'abord professeur agrégée d'histoire à l'université Bordeaux-Montaigne en 1992, elle en est la présidente de 1994 à 1999[1],[4]. Elle est également la présidente de la conférence des présidents d'universités d'Aquitaine, ainsi que des Rencontres d'archéologie et d'histoire en Périgord[1].

Très impliquée régionalement, en qualité d'ancienne vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, elle met son expertise au service du territoire. A titre d'exemple, elle a contribué, en 2016 et en étroite collaboration avec le metteur en scène Eric Le Collen, au renouvellement de "La Bataille de Castillon", le plus grand spectacle en Nouvelle-Aquitaine mettant en lecture de grands moments historiques.[5]

Elle est élu présidente du Centre François Mauriac de Malagar pour le mandat 2016-2020, son mari ayant précédemment présidé le centre de 2001 à sa mort survenue en 2005.

Par décret du 12 juillet 2002 elle est nommée Chevalier de la Légion d'honneur[6], puis le 21 mars 2003 elle est promue au grade d'Officier[7].

ŒuvresModifier

  • 1971 : Histoire de l'Aquitaine
  • 1980 : Les gens de la rivière Dordogne
  • 1981 : Un fleuve et des hommes, les gens de la Dordogne au XVIIIe siècle
  • 1986 : Brantôme
  • 1995 : Etienne de la Boétie
  • 1999 : Périgord
  • 2010 : Histoire de Bordeaux, 2010, Toulouse, Le Pérégrinateur éditeur

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Penaud 1999.
  2. « Disparition. Bernard Cocula, président du Centre François-Mauriac de Malagar », sur lemonde.fr, (consulté le 6 avril 2019)
  3. Dominique Picco, « Entretien avec Anne-Marie Cocula-Vallières », sur journals.openedition.org, (consulté le 6 avril 2019)
  4. notice BnF no FRBNF11897144 (consultée le 5 septembre 2014).
  5. « La bataille de castillon »
  6. Décret du 12 juillet 2002 portant promotion et nomination, JORF n°163 du 14 juillet 2002, page 12078
  7. Décret du 18 avril 2014 portant promotion et nomination, JORF n°0094 du 20 avril 2014, page 6951

BibliographieModifier