Anna Maxwell Martin

actrice britannique
Anna Maxwell Martin
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Anna Martin
Naissance (43 ans)
Beverley, Yorkshire de l'Est (Angleterre)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Actrice
Films notables Philomena
Séries notables La Maison d'Âpre-Vent (en)
Poppy Shakespeare

Anna Maxwell Martin, née Anna Martin le à Beverley, est une actrice anglaise.

Elle se fait remarquer en 2004 dans la pièce de théâtre His Dark Materials de Nicholas Wright, adaptation de la trilogie littéraire À la croisée des mondes de Philip Pullman. Elle apparait ensuite dans plusieurs productions théâtrales, téléfilms et séries télévisées britanniques. Elle a gagné à deux reprises le British Academy Television Award de la meilleure actrice, respectivement pour son rôle d'Esther Summerson dans la mini-série La Maison d'Âpre-Vent (en) en 2005 et celui de N dans le téléfilm Poppy Shakespeare de Benjamin Ross en 2008.

BiographieModifier

Enfance et formationModifier

Anna Martin est née à Beverley, dans le Yorkshire de l'Est, en Angleterre[1]. Son père, Ivan, est directeur exécutif d'un laboratoire pharmaceutique, et sa mère, Ros, est chercheuse[2],[3]. Cette dernière abandonne son travail pour élever Anna et son frère aîné Adam[4].

De 1988 à 1995, elle est élève à l'école pour fille Beverley High School (en)[5], où elle joue dans des pièces de théâtre[4]. Elle part ensuite étudier l'Histoire, et plus particulièrement la Première Guerre mondiale, à l'université de Liverpool dont elle ressort diplômée[1],[2].

Elle pose sa candidature à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres mais intègre finalement la London Academy of Music and Dramatic Art. En rejoignant le syndicat d'acteurs Equity (en), elle modifie son nom en ajoutant Maxwell, le nom de son grand-père, pour se différencier d'une autre Anna Martin[4].

CarrièreModifier

Anna Maxwell Martin commence sa carrière avant même de finir ses études, en jouant Alexandra dans la pièce The Little Foxes (en) de Lillian Hellman en 2001 au Donmar Warehouse à Londres[4],[6]. Elle apparait dans d'autres productions théâtrales telles que The Coast of Utopia (en) de Tom Stoppard ou Les Trois Sœurs de Tchekhov, entre lesquelles elle doit travailler comme serveuse[6],[7]. En 2003, elle joue Sophie dans la pièce Honour de Joanna Murray-Smith (en), sous la direction de Roger Michell qui deviendra son mari[8].

C'est en 2004 au Royal National Theatre qu'elle se fait remarquer. Elle y incarne Lyra Belacqua, le personnage principal de la pièce His Dark Materials de Nicholas Wright, adaptée de la trilogie littéraire À la croisée des mondes de Philip Pullman[1]. Elle se voit même nominée au Laurence Olivier Award de la meilleure actrice en 2005[9]. La même année, elle joue dans son premier long-métrage, Délires d'amour, de son futur compagnon Roger Michell[8].

À la télévision, elle apparait dans plusieurs séries télévisées : Inspecteur Barnaby en 2002, North and South en 2004 et Doctor Who en 2005. Cette même année, elle se fait connaitre en jouant Esther Summerson, l'un des personnages principaux de la série La Maison d'Âpre-Vent (en) de la BBC, adaptée du roman éponyme de Charles Dickens. Elle fait alors face à une distribution quatre étoiles incluant Gillian Anderson, Timothy West et Charles Dance[1]. Son rôle lui vaut le British Academy Television Award de la meilleure actrice en 2006[10].

En 2008, elle joue dans le téléfilm Poppy Shakespeare de Benjamin Ross aux côtés de Naomie Harris. Elle obtient pour ce rôle son second British Academy Television Award de la meilleure actrice en 2009[11]. En 2010, elle incarne la journaliste Heather Brooke (en) face à Brian Cox dans le téléfilm On Expenses (en) de Simon Cellan Jones (en). Au même moment, elle joue Isabella face à Rory Kinnear dans Mesure pour mesure de William Shakespeare, mis en scène par Michael Attenborough à l'Almeida Theatre[12].

En 2013, elle joue le rôle d'Elizabeth Darcy dans la mini-série La mort s'invite à Pemberley, adaptée du roman éponyme de P. D. James. Au cinéma, elle apparait aux côtés de Judi Dench dans le film Philomena de Stephen Frears. L'année suivante, elle est Régane, l'une des filles du roi, dans Le Roi Lear de William Shakespeare, mis en scène par Sam Mendes au National Theatre[13].

En 2015, elle apparait dans le rôle de Mary Shelley dans la série The Frankenstein Chronicles et dans celui d'Ethel Rogers dans la mini-série And Then There Were None, adaptée du roman Dix petits nègres d'Agatha Christie. Au théâtre, elle joue Lady Macbeth dans la pièce Macbeth de William Shakespeare au Young Vic (en) à Londres[1].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

ThéâtreModifier

Liste non exhaustive[7],[14].

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (en) Julia Llewelyn Smith, « Anna Maxwell Martin: "Theatre is no place for snobbishness" », sur le site du Telegraph, (consulté le 5 janvier 2016).
  2. a et b (en) Elizabeth Day, « Anna Maxwell Martin: "Loads of women's drama is really dumbed down" », sur le site du Guardian, (consulté le 5 janvier 2016).
  3. (en) Holly Williams, « My Secret Life: Anna Maxwell Martin, 35, actress », sur le site de The Independent, (consulté le 5 janvier 2016).
  4. a b c et d (en) Stuart Husband, « Thoroughly modest Martin », sur le site du Daily Mail, (consulté le 5 janvier 2016).
  5. (en) « Notable Alumni », sur le site de la Beverley High School (consulté le 5 janvier 2016).
  6. a et b (en) Aleks Sierz, « "At last, I get to play a proper grown-up woman" », sur le site du Telegraph, (consulté le 6 janvier 2016).
  7. a et b (en) « Anna Maxwell Martin », sur le site du National Theatre (consulté le 6 janvier 2016).
  8. a et b (en) Pauline McLeod, « Actress Anna Maxwell Martin: Working with Alan Partridge was an all time high », sur le site de l'Express, (consulté le 6 janvier 2016).
  9. (en) « Laurence Olivier winners 2005 », sur le site des Laurence Olivier Awards (consulté le 6 janvier 2016).
  10. (en) « BAFTA Television - Actress in 2006 », sur le site des BAFTA (consulté le 6 janvier 2016).
  11. (en) « BAFTA Television - Actress in 2009 », sur le site des BAFTA (consulté le 7 janvier 2016).
  12. Imogen Carter, « Anna Maxwell Martin: "I might get shot down for this one. I might be totally crap!" », sur le site du Guardian, (consulté le 7 janvier 2016).
  13. Kirsty Lang, « King Lear's stellar cast gets ready to face the biggest audience of their careers », sur le site du Daily Mail, (consulté le 7 janvier 2016).
  14. (en) « Measure For Measure », sur londontheatre.co.uk, (consulté le 7 janvier 2016).

Liens externesModifier