Anna Lindh

personnalité politique suédoise

Ylva Anna Maria Lindh, née le à Enskede et morte assassinée le à Stockholm, est une femme politique suédoise membre du Parti social-démocrate. Elle est ministre de l'Environnement de 1994 à 1998, puis ministre des Affaires étrangères de 1998 à 2003.

Anna Lindh
Illustration.
Anna Lindh en 2002.
Fonctions
Ministre suédoise des Affaires étrangères

(4 ans, 11 mois et 4 jours)
Premier ministre Göran Persson
Gouvernement Persson
Prédécesseur Lena Hjelm-Wallén
Successeur Laila Freivalds
Ministre de l'Environnement

(4 ans)
Premier ministre Ingvar Carlsson
Göran Persson
Gouvernement Carlsson III
Persson
Prédécesseur Görel Thurdin
Successeur Kjell Larsson
Biographie
Nom de naissance Ylva Anna Maria Lindh
Date de naissance
Lieu de naissance Enskede (Suède)
Date de décès (à 46 ans)
Lieu de décès Stockholm (Suède)
Nationalité Drapeau de la Suède Suédoise
Parti politique Parti social-démocrate
Conjoint Bo Holmberg
Diplômé de Université d'Uppsala

BiographieModifier

 
Anna Lindh (à droite), avec Zoran Đinđić.

Anna Lindh, née à Enskede (Stockholm), obtient une licence en droit à l'université d'Uppsala en 1982. De 1984 à 1990, elle dirige le mouvement des jeunes sociaux-démocrates. Elle est députée du Parti social-démocrate au Parlement suédois de 1982 à 1985, puis de 1998 à 2003. Elle est considérée par beaucoup d'observateurs comme l'une des personnalités politiques suédoises les plus brillantes de sa génération ; comme ministre des Affaires étrangères, elle contribue à une plus grande présence de la Suède sur la scène internationale. Elle soutient notamment le « oui » au référendum pour l'euro du 14 septembre 2003 (qui a lieu quatre jours après son assassinat et voit la victoire du « non »), et s'est prononcée contre l'intervention américaine en Irak en 2003.

AssassinatModifier

Anna Lindh a été poignardée par Mijailo Mijailović dans un grand magasin de Stockholm le , quelques jours avant le référendum sur l'entrée de la Suède dans la zone euro. Elle est morte le lendemain des suites de ses blessures. La Cour suprême de Suède a condamné Mijailović le à la prison à vie.

En 2016, l'assassinat de la députée britannique Jo Cox, quelques jours avant le référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne, est mis en parallèle avec celui d'Anna Lindh dans la presse[1],[2].

PostéritéModifier

La deuxième promotion (2013) de la European School of Political and Social Sciences (ESPOL) de l'Université Catholique de Lille porte son nom.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier