Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McCord.
AnnaLynne McCord
Description de cette image, également commentée ci-après
AnnaLynne McCord en 2009.
Naissance (32 ans)
Atlanta, Géorgie
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Excision
Séries notables 90210
Nip/Tuck
Dallas
The Night Shift
Secrets and Lies

AnnaLynne McCord est une actrice américaine née le à Atlanta, en Géorgie (États-Unis).

Elle est principalement connue pour avoir joué dans de nombreuses séries télévisées telles que : Nip/Tuck, 90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération, Dallas, The Night Shift et Secrets and Lies. Au cinéma, elle s'illustre, notamment, dans le registre du film d'horreur pour des productions comme : Le Jour des morts et La Malédiction de Molly Hartley (2008), elle est acclamée par la critique pour le film indépendant Excision (2012) et joue, à de nombreuses reprises, pour le cinéma indépendant.

Sommaire

BiographieModifier

Enfance et formationModifier

AnnaLynne McCord est née à Atlanta en Géorgie. Elle est élevée avec ses deux sœurs, Angel et Rachel, dans une famille conservatrice[1]. Elle sait très jeune qu'elle veut devenir actrice et participe déjà aux pièces de théâtre de son école.

Scolarisée à domicile, elle est diplômée à l'âge de 15 ans. AnnaLynne entre dans une agence de mannequins tout en passant des auditions. C'est d'abord sa carrière dans le mannequinat qui décolle, elle participe à de nombreuses campagnes publicitaires pour diverses marques et signe notamment des contrats avec la marque Estee Lauder et le magazine Seventeen[2].

CarrièreModifier

Débuts au cinéma et apparitions à la télévision (2002-2007)Modifier

Annalynne commence sa carrière par de la figuration et des rôles mineurs.

En 2002, elle fait son entrée au cinéma dans The Middle of Nowhere et apparaît brièvement dans le film d'action Le Transporteur 2, en 2005.

En 2006, elle fait ses premiers pas à la télévision pour un épisode de Newport Beach et réitère l'expérience pour Close to Home : Juste Cause.

En 2007, les projets se multiplient. Elle intervient dans des séries télévisées comme Cold Case : Affaires classées, elle joue dans deux épisodes d'Ugly Betty et continue ses apparitions pour Les Experts : Miami et Greek. Cette année-là, elle décroche son premier rôle régulier pour American Heiress (en)[3], une série limitée diffusée sur le réseau MyNetworkTV. Elle est aussi apparue dans le clip de Thalía, Baby, I’m in Love[4].

Elle est finalement révélée au grand public lorsqu'elle rejoint la distribution de la série Nip/Tuck, créée par Ryan Murphy, qui rencontre alors un franc succès, notamment récompensée d'un Golden Globe de la meilleure série télévisée dramatique. La série est notamment célèbre pour avoir abordé de nombreux sujets tabous et a multiplié les guest star durant 6 saisons.

Le personnage d'Annalynne intervient durant la cinquième saison, elle est Eden Lord, une lolita manipulatrice qui tente de séduire le Dr Sean McNamara, interprété par Dylan Walsh.

Révélation télévisuelle - 90210 (2008-2013)Modifier

 
Annalynne McCord, en 2008, lors de la présentation de la série télévisée 90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération.

Au cinéma, en 2008, elle joue dans le film d'horreur Le Jour des morts (Day of the Dead), avec son amie[5] Mena Suvari et Nick Cannon, il s'agit du remake d’un film de zombies de George Romero et cette même année elle décroche l'un des rôles principaux dans la série 90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération, une série dérivée de la série culte Beverly Hills 90210.

Elle interprète la peste Naomi Clark pendant 5 saisons, ce qui lui permet, en 2009, d'être nommée lors des Teen Choice Awards dans la catégorie "Meilleure actrice de série télé"[6] et de recevoir le Young Hollywood Awards du "Meilleur espoir"[7],[8].

Parallèlement au tournage de la série, elle est à l'affiche du petit film d'horreur La Malédiction de Molly Hartley avec Haley Bennett et Chace Crawford, sorti en 2008 mais qui ne marque pas les foules[9] et est également démoli par la critique[10].

L'année d'après, elle décroche un second rôle dans le teen movie Fired Up! avec Nicholas D'Agosto et Danneel Ackles.

En 2010, elle intervient dans un court métrage, Amexica, et joue les guest pour la série Double Exposure. Puis, elle joue le premier rôle féminin du téléfilm d'action Gun avec 50 Cent et Val Kilmer.

En 2011, elle accepte une rôle dans un spectacle Off-Broadway intitulé Love, Loss, and What I Wore du 27 avril au 29 mai avec Conchata Ferrell, Minka Kelly et Anne Meara[11].

En 2012, elle signe pour le rôle principal d'un film d'horreur dramatique et indépendant, Excision. C'est l'adaptation en long-métrage d'un court métrage du même réalisateur, sorti en 2008. Réalisé avec un budget minimal, il n'a eu qu'une sortie en salles limitée et s'est surtout fait remarquer dans des festivals de films d'épouvante. Il fait partie des 200 films choisis pour le Festival du film de Sundance parmi les 2 000 proposés[12]. En France, il a été projeté le 12 septembre 2012 à L'Étrange festival[13].

La prestation d'Annalynne est acclamée par la critique[14],[15],[16],[17],[18]. Elle est nommée pour le titre de Meilleure actrice lors des CinEuphoria Awards 2013 et des Fright Meter Awards 2012. Elle repart lauréate, cette même année, lors du Malaga International Week of Fantastic Cinema et arrive à la seconde place lors des Fangoria Chainsaw Award de 2013[8].

En 2013, elle continue de s'illustrer dans de petites productions, obtenant le premier rôle féminin du film d'action Officer Down avec Dominic Purcell et Stephen Dorff et le rôle principal du thriller Scorned.

Cinéma indépendant et télévision (2014-présent)Modifier

 
Annalynne McCord, en 2014, lors d'une soirée organisée pour l'association Children Of The Night.

En 2014, un an après l'arrêt de 90210, elle décroche un rôle récurrent pour la troisième saison de la série télévisée Dallas. Il s'agit de la suite du feuilleton du même nom diffusé sur le réseau CBS entre 1978 et 1991.

Elle apparaît dans un épisode de Stalker[19] et tient le rôle principal du téléfilm de Noël, Le plus beau char de Noël. Au cinéma, elle fait partie de la distribution du film d'action Pokers avec Tia Carrere, George Eads et Steven Seagal. Cette année-là, elle fait ses débuts en tant que réalisatrice pour un court métrage, I Choose. Elle officie également en tant que scénariste et productrice. Elle renouvellera cette expérience en 2017, pour un autre court métrage issu de sa création, Heart[20].

En 2015, elle intervient le temps d'un épisode dans la série Not So Union et tient le rôle principal de deux téléfilms, le thriller Les Yeux de l’Assassin et retourne au film de Noël pour L'Assistant du père Noël.

En 2016, elle multiplies les apparitions au cinéma, dans des productions mineures, indépendantes et pour la majorité, inédites en France[20]. Se distingue néanmoins la comédie d’horreur Trash Fire dont elle partage la vedette aux côtés d'Adrian Grenier, qui est remarquée lors de festivals du film du cinéma indépendant[21].

En revanche, c'est à la télévision qu'elle participe à des projets plus exposés. Elle intervient dans l'épisode pilote de la série Lucifer ainsi que dans Beauty and the Beast avec Kristin Kreuk. Elle signe pour deux rôles récurrents, dans des shows à succès, l'un pour la série médicale The Night Shift et pour la série policière Secrets and Lies. Cette année-là, elle figure dans le clip du single Below du groupe de punk White Lung.

En 2017, elle continue avec le cinéma indépendant, en étant notamment à l'affiche de 68 kill, aux côtés de Matthew Gray Gubler, que les critiques qualifient de "comédie romantique punk-rock"[22], saluée par la critique. L'interprétation de femme fatale de McCord y est d'ailleurs soulignée[23],[24],[25],[26].

L'année d’après, elle poursuit dans l'indépendant. Elle obtient ainsi le premier rôle féminin du thriller First We Take Brooklyn et fait son retour à la télévision, dans un premier rôle mais s’éloigne de son registre habituel : elle incarne ainsi Claudia Cross dans la sitcom comique Let’s Get Physical, partageant notamment la vedette aux côtés de Jane Seymour et Chris Diamantopoulos.

Vie privéeModifier

Le , présente à la Somaly Mam Foundation, elle révèle avoir été victime d'abus sexuels[27],[28] de la part d'un camarade à l'âge de dix-huit ans. En filmant une scène d'abus sexuel pour la série 90210, ses sentiments négatifs de ce trauma refont surface. Ses collègues acteurs l'ont louée pour cette performance authentique, mais personne ne se doutait de ce qui avait pu personnellement lui arriver[29].

RelationsModifier

Entre septembre 2008 et juin 2011, AnnaLynne a été en couple avec l'acteur, Kellan Lutz - connaissant un bon nombre d'intermittences.

En juin 2011, elle devient la compagne de l'acteur australien, Dominic Purcell - de 17 ans son aîné. Ils se séparent à l'amiable en décembre 2014. En début d'année 2015, elle aurait eu une brève liaison avec le basketteur canadien, Rick Fox - de 18 ans son aîné. Cette même année, elle découvre que son ex-compagnon, Dominic est atteint d'un cancer de la peau ; ils se revoient en amis, mais décident de se remettre ensemble en décembre 2015. Finalement, ils se séparent à nouveau en janvier 2018.

PhilanthropieModifier

 
Annalynne McCord, en 2012, lors de la visite de la Base aérienne de Palmachim, pendant un séjour en Israël.

Annalynne contribue à divers organismes de bienfaisance :

  • En 2015, elle prend la parole devant les Nations Unies avec l'appui de l'UNWFPA pour annoncer son projet de lutte contre les agressions sexuelles et les abus domestiques avec la campagne No More[30].
  • Elle est partisane du projet Saint Bernard, une organisation de reconstruction consacrée à aider les victimes de l'ouragan Katrina[31].
  • Elle est l'ambassadrice de bonne volonté du New Somaly Fund qui vient en aide aux femmes victimes du trafic d'êtres humains et de violences sexuelles. Elle fait notamment la couverture du magazine Signature et met en évidence son dévouement pour cette lutte[32].

FilmographieModifier

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[20].

CinémaModifier

Courts métragesModifier

Longs métragesModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

TéléfilmsModifier

Clips vidéosModifier

RéalisatriceModifier

  • 2014 : I Choose (court métrage, également scénariste)
  • 2017 : Heart (court métrage, également scénariste)

ProductriceModifier

  • 2010 : DialStar (série télévisée, productrice exécutive de l'épisode 1 de la saison 1)
  • 2014 : I Choose (court métrage)

Voix francophonesModifier

En France, AnnaLyne McCord est régulièrement doublée par Aurélie Nollet.

En FranceModifier

Et aussi

DistinctionsModifier

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[8].

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « http://www.jpost.com/Travel/Around-Israel/Hollywood-stars-find-faith-during-Israel-tour », sur http://www.jpost.com/,
  2. (en) « Annalynne McCord biography - tribute.ca », sur http://www.tribute.ca/
  3. (en) « Annalynne McCord - tv.yahoo », sur https://web.archive.org/
  4. (en) « 90210 Girls Get A Style Makeover », sur http://www.seventeen.com/
  5. (en) « Annalynne McCord - Biography - IMDb », sur https://www.imdb.com/
  6. (en) « Teen Choice Awards 2009 nominees », sur http://latimesblogs.latimes.com/
  7. (en) « anna-lynne-mccord-young-hollywood-awards », sur http://www.sugarslam.com/
  8. a b et c (en) « Annalynne McCord - Awards - IMDb », sur https://www.imdb.com/
  9. « Box Office The Haunting of Molly Hartley », sur http://www.jpbox-office.com/
  10. (en) « Review - The Haunting of Molly Hartley », sur https://www.rottentomatoes.com/
  11. « AnnaLynne McCord se rend au théâtre où elle joue dans la pièce Love, Loss and what I wore. New York, le 27 mai 2011... », sur http://www.purepeople.com/
  12. (en) « FESTIVAL PROGRAM », sur http://www.sundance.org/
  13. (en) « Excision (2012) More at IMDbPro » », sur https://www.imdb.com/
  14. (en) « The blood is the life », sur http://www.cineoutsider.com/
  15. (en) matt donato, « excision review - we got this covered », sur http://wegotthiscovered.com/
  16. (en) « review excision », sur http://www.avclub.com
  17. (en) jessica grabert, « Two Excision Blu-ray Clips Highlight AnnaLynne McCord And John Waters », sur http://www.cinemablend.com/n
  18. (en) rachel cooke, « excision review - the guardian », sur https://www.theguardian.com/,
  19. http://seriesaddict.fr/news/8087-AnnaLynne-McCord-traquee-dans-Stalker
  20. a b et c (en) « Annalynne McCord - Filmography - IMDb », sur https://www.imdb.com/
  21. (en) « Trash Fire (2016) Awards », sur IMDb
  22. (en) « INTERVIEW WITH 68 KILL’S TRENT HAAGA, ANNALYNNE MCCORD, ALISHA BOE & SHEILA VAND (SXSW 2017) », sur http://horrorgeeklife.com/
  23. (en) « 68 Kill (2017) Awards », sur IMDb
  24. (en) Noel Murray, « Review AnnaLynne McCord puts a comic spin on the femme fatale in '68 Kill' », sur Los Angeles Times,
  25. (en) Frank Sheck, « '68 Kill': Film Review », sur The Hollywood Reporter,
  26. (en) Kim Newman, « '68 Kill': FrightFest Review », sur Screen Daily,
  27. http://fr.eonline.com/news/349788/annalynne-mccord-revele-qu-elle-a-ete-victime-d-agression-sexuelle-et-espere-aider-d-autres-femmes
  28. 90210, AnnaLynne McCord : Abusée sexuellement, elle témoigne
  29. (en) « AnnaLynne McCord reveals sexual assault », sur CNN, (consulté le 3 février 2015)
  30. (en) « AnnaLynne McCord on the impact of sharing her sexual assault story », sur http://www.msnbc.com/
  31. (en) « http://www.stbernardproject.org/ », sur http://www.stbernardproject.org/
  32. (en) « Salacious siren AnnaLynne McCord crusades against the carnal crimes of human trafficking », sur https://web.archive.org/
  33. « Thalia - Baby, I'm In Love - YouTube », sur https://www.youtube.com/
  34. « White Lung - Below (Official Video) - YouTube », sur https://www.youtube.com/

Erreur de référence : La balise <ref> nommée « dailymail.1325906 » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « eonline.Casablanca » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « celebuzz.split » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « dailymail.Chester » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « Public.Galloti » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.


Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :