Ann Brewster
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Shirley Sonya Zweifach
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Jack Binder (en) (depuis ), Jerry Iger (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata

Ann Brewster, de son vrai nom Shirley Sonya Zweifach, née le à New York et morte le dans la même ville, est une dessinatrice de comics américaine qui travailla des années 1940 à 1960.

BiographieModifier

Shirley Sonya Zweifach naît le [1] à New York. Ses deux parents, Abraham Marks Zweifach et Anna Silverman, sont des juifs émigrés d'Europe qui se sont rencontrés et mariés en 1907 à New York. Ils ont un premier enfant, Ira Stanley Zweifach, en 1914. Le père de Shirley est commis-voyageur et vend des manteaux pour femmes. Il crée plus tard une entreprise de prêt-à-porter spécialisée dans le manteau pour femmes. Le succès financier permet à la famille de quitter le Bronx et de s'installer à Mount Vernon dans l'État de New York[2]. Ann Brewster commence sa carrière dans les années 1940 en travaillant pour des studios. Après avoir appris le métier auprès de Jack Binder[3], elle est engagée par Jerry Iger au début des années 1940 avec d'autres dessinatrices comme Lily Renée, Ruth Atkinson, Fran Hopper, Marcia Snyder et Nina Albright afin de remplacer les dessinateurs qui devaient partir pour l'armée[4]. Elle passe d'un studio à l'autre et travaille aussi pour celui d'Harry Chesler. Ce faisant, elle ne s'attache pas à un personnage en particulier mais, après un premier travail sur Samar publié par Quality Comics en 1941, elle dessine Bulletman et Mr. Scarlet (Fawcett Comics). Elle est encreuse sur Blackstone (Street & Smith), Rip Carson et The Hawk (Fiction House) et sur l'adaptation de Frankenstein (Gilberton Publications). Pour cet éditeur, elle dessine aussi Caesar's Revenge dans le comics Pirate (no W7 de ), Rise of Napoleon dans The French Revolution (no W14 d') et Cursed Trick dans Magick (no W25 de )[3]. Elle est ensuite de nouveau dessinatrice pour divers éditeurs comme Avon Publications, EC Comics (surtout sur des histoires policières dans Crime Patrol[5] ou Lev Gleason Publications. À partir de 1949, elle dessine beaucoup d'histoires pour des romance comics. Le premier, intitulé Too many boyfriends, est publié dans le cinquième numéro de Young Love (en) du studio de Jack Kirby et Joe Simon et publié par Prize Publications. Elle réalise ces récits sentimentaux surtout pour Atlas Comics mais aussi pour Fawcett, DC Comics et Feature Comics[1]. D' à , elle travaille de nouveau pour Simon et Kirby[5]. Elle cesse de dessiner au début des années 1960 (le dernier comics où se trouve sa signature date de 1961). En 1973, elle réalise l'illustration de la couverture du roman Silver Wolf publié par Atheneum[5]. Elle meurt le [1].

RécompensesModifier

Ann Brewster a été plusieurs fois récompensée[3].

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) Lambiek comic shop and studio in Amsterdam, The Netherlands, « Comic creator: Ann Brewster », sur lambiek.net, (consulté le 9 mars 2015)
  2. « Catalog », sur www.pulpartists.com (consulté le 6 avril 2016)
  3. a b et c (en) William B. Jones, Jr., Classics Illustrated : A Cultural History, McFarland, , 416 p. (ISBN 978-0-7864-8840-7, présentation en ligne), p. 51
  4. (en) Jean-Paul Gabilliet, Of Comics and Men : A Cultural History of American Comic Books, Jackson, University Press of Mississippi, , 390 p. (ISBN 978-1-60473-267-2, notice BnF no FRBNF45190654, présentation en ligne), p. 114
  5. a b et c (en) Harry Mendryk, « Ann Brewster, Not One of the Guys », sur kirbymuseum.org, (consulté le 3 septembre 2016)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier