Ouvrir le menu principal

ÉvénementsModifier

Personnages significatifsModifier

Inventions, découvertes, introductionsModifier

 
Plan de l'église du Saint-Sépulcre réalisé par Adomnan d'Iona selon la description de l'évêque Arculfe au VIIe siècle, le plus ancien plan d'architecture connu
  • Au Japon, à la fin du VIIe siècle, les rites animistes conçus pour honorer les divinités de la nature se transforment en un culte propre à soutenir l’empereur et le gouvernement. Une sorte de religion nationale s’organise autour de très gros sanctuaires : Izumo-taisha, Suwa, Ise.
  • En Irlande, les monastères de Bangor et d’Iona, fondés vers 550, organisent des ateliers de copistes d’où sortent des manuscrits célèbres pour leur décoration. Le plus ancien connu est un évangéliaire en latin élaboré à Durrow vers 675. Apparition de la minuscule dans l’antiphonaire de Bangor (680-690).
  • Lois d’Ina, roi du Wessex. Elles mentionnent les guildes religieuses et sociales.
  • Frappe du premier dinar d’or (4,25 g) dit « au Calife debout » dans l'Empire omeyyade (691-696). Des dirhams d’argent (2,97 g) sont aussi frappés, car le bimétallisme, issu du double héritage byzantin (denarius) et perse (drachme), est nécessaire[2].

Notes et référencesModifier