Ouvrir le menu principal

Années 680

décennie

ÉvénementsModifier

 
L'Abbaye bénédictine de Farfa, commune de Fara in Sabina dans le Latium
  • 679-680 : les Bulgares passent le Danube et s’installent en Mésie.
  • 680-692 : deuxième Fitna ; bataille de Kerbala ; fondation du chiisme. Révoltes dans l'empire omeyyade.
  • 682-744 : second empire Köktürks. Qutlugh reconstitue le khanat des Turcs orientaux autour de l'Orkhon, détruit jadis par l'empereur chinois Taizong. Les Turcs envahissent la Chine du Nord. Le second empire turc procède d’un profond nationalisme anti-chinois. Le peuple rejette le bouddhisme et retourne à la religion traditionnelle. La langue turque remplace le sogdien dans les textes officiels. Sous les règnes de Qutlugh puis de son frère Bek Tchor, la féodalité se développe dans l’empire. Les soldats-pâtres libres tombent de plus en plus sous la dépendance de l’aristocratie tribale. Appelés « tats », ils sont astreints à la corvée pour les seigneurs, payent un tribut ou font le service militaire.

Personnages significatifsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean Prieur et Hyacinthe Vulliez, Saints et saintes de Savoie, La Fontaine de Siloë, , 191 p. (ISBN 978-2-84206-465-5, présentation en ligne), p. 62.
  2. Cours d'histoire moderne, par François-Pierre-Guillaume Guizot Société belge de librairie, 1839