Ouvrir le menu principal

ÉvénementsModifier

 
Mur d'Antonin


  • Marcion affirme que l'Ancien Testament est incompatible avec l'esprit chrétien. Sa doctrine est condamnée par le pape Pie Ier en 144. Il fonde alors sa propre Église, dont les adeptes essaimeront de Rome à Alexandrie, à Carthage et jusqu'en Asie Mineure[3].
  • L'empereur Antonin le Pieux fixe un numerus clausus des médecins, rhéteurs et grammairiens employés par les cités qui bénéficient des immunités accordées par Vespasien[4].

Personnages significatifsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Adolf von Harnack, Précis de l'histoire des dogmes, Fischbacher, (présentation en ligne)
  2. (en) David Lee Bomgardner, The story of the Roman amphitheatre, Londres, Routledge, , 1re éd. (ISBN 978-0-415-16593-8, LCCN 99058287, présentation en ligne)
  3. Daniel Marguerat, Le Dieu des premiers chrétiens, Genève, Labor et Fides, , 3e éd. (ISBN 978-2-8309-0607-3, LCCN 91156887, présentation en ligne)
  4. Évelyne Samama, Les médecins dans le monde grec : sources épigraphiques sur la naissance d'un corps médical, Genève, Librairie Droz, , poche (ISBN 978-2-600-00847-1, présentation en ligne)