Années 1070

décennie

Xe siècle | XIe siècle | XIIe siècle

Années 1050 | Années 1060 | Années 1070 | Années 1080 | Années 1090

1070 | 1071 | 1072 | 1073 | 1074 | 1075 | 1076 | 1077 | 1078 | 1079


ÉvènementsModifier

  • 1071-1077 : l'Empire byzantin perd l'Asie mineure au profit des Seldjoukides après la bataille de Manzikert et la fondation du sultanat de Roum[5].
  • 1072-1089 : Lanfranc nommé archevêque de Cantorbéry par Guillaume le Conquérant en 1070, lance un programme de réorganisation et de réforme de l’Église anglicane[6],[7]. Il conforte sa position en subordonnant l’archevêché d'York à celui de Cantorbéry. Il soutient la politique de Guillaume visant à remplacer des prélats anglais par des évêques normands, tant pour renforcer l’autorité normande que pour chasser les éléments corrompus de l’Église anglicane. Bien que défendant la souveraineté du pape, il s’associe à Guillaume pour tenter de préserver l’indépendance de l’Église anglicane. En même temps, il exige d’être affranchi de toute influence royale et séculière.
  • 1073-1075 : soulèvement de la Saxe[8].
  • Vers 1074 : querelle entre le patriarche d’Alexandrie Christodulos (1047-1077) et le vizir du Caire Badr al-Djamali (1074-1094), au sujet de brimades qu’aurait infligées l’évêque de Nubie Victor aux musulmans. Le patriarche est mis en prison, puis libéré après sa disculpation. Il obtient alors d'envoyer une mission en Éthiopie où un certain Abdoun s'est imposé comme Aboun (métropolite d’Éthiopie). Christodule décide de régulariser cet évêque qu’il n’a pas désigné, mais la mission conduite par Mercure, évêque de Wasim, près de Gizeh, échoue (1076-1077). Avec l’accord du vizir Badr al-Djamali, Christodule envoie donc en Éthiopie un nouvel évêque, Sévère, neveu de Victor de Nubie, qui a pour mission principale de faciliter les relations entre l’Égypte et l’Éthiopie et de favoriser la construction de mosquées. Sévère entre en conflit avec Abdoun, qui finalement se réfugie à Dahlak, où le sultan le livre aux Égyptiens qui le font mettre à mort en 1086. La construction des mosquées se heurte à l'opposition de la population chrétienne soutenue par le Négus[9].

Personnages significatifsModifier

Notes et référencesModifier

  1. René Grousset (1885-1952), « Histoire de la Chine » [PDF], Club des Libraires de France, première édition : 1942
  2. The History Compendium for IAS Prelims General Studies CSAT Paper 1, UPSC & State PSC 2nd Edition, Disha Publications, (ISBN 9789386323446, présentation en ligne)
  3. Florian Mazel, Féodalités (888-1180), Humensis (ISBN 9782701189093, présentation en ligne)
  4. Denise Bonan, Genèse de la pensée en Occident, Maisonneuve et Larose, , 439 p. (ISBN 978-2-7068-1344-3, lire en ligne)
  5. Le monde méditerranéen 15 000 ans d'histoire, Paris, Perrin, (ISBN 978-2-262-06556-0, présentation en ligne)
  6. Jean-Michel Matz, Anne-Marie Helvétius, Église et société au Moyen-âge, Hachette Éducation, (ISBN 9782011812902, présentation en ligne)
  7. Jean-Marie Mayeur, Luce Pietri, André Vauchez, Marc Venard, Apogée de la papauté et expansion de la chrétienté (1054-1274) : Histoire du christianisme, vol. 5, Fleurus (ISBN 9782718907239, présentation en ligne)
  8. Geneviève Bührer-Thierry, Thomas Deswarte, Pouvoirs, Église et société: France, Bourgogne, Germanie (888-XIIe siècle), Éditions Sedes, (ISBN 9782301001184, présentation en ligne)
  9. Joseph Cuoq, L'Islam en Éthiopie des origines au XVIe siècle, Nouvelles Editions Latines, , 287 p. (ISBN 978-2-7233-0111-4, présentation en ligne)
  10. Dominique Barthélemy, Nouvelle Histoire des Capétiens (987-1214), Média Diffusion (ISBN 9782021091922, présentation en ligne)
  11. a et b Jean-Marc Albert, Petit atlas historique du Moyen Âge, Armand Colin, (ISBN 9782200622695, présentation en ligne)
  12. Michel Balard, Le Moyen-âge en occident, Hachette Éducation, (ISBN 9782011818355, présentation en ligne)
  13. Véronique Gazeau, La Normandie et l'Angleterre au moyen âge: actes du clloque de Cerisy-la-Salle, 4-7 octobre 2001, Publications du CRAHM, (ISBN 9782902685141, présentation en ligne)