Ouvrir le menu principal

ÉvénementsModifier

AmériqueModifier

 
Grande kiva de Pueblo Bonito.
  • Les Anasazi (Arizona) quittent leurs villages établis dans les vallées ou sur les plateaux de lœss et déplacent leurs populations vers des sites défensifs (Pueblo Bonito dans le canyon de Chaco).
  • Pueblo Bonito est prospère entre 950 et 1300. Sa population, de 1200 âmes environ, se répartit dans les 800 salles aménagées sur quatre étages, à l’abri de hauts murs. Le canyon compte plus de 400 km de routes et de passages.

AsieModifier

AfriqueModifier

EuropeModifier

 
Italie vers 1050.
  • Schisme de 1054.
  • Mouvement communal en Lombardie, Ligurie et Toscane (1050-1130).
  • Pise s’installe en Sardaigne. Les républiques maritimes italiennes commencent à maîtriser la Méditerranée occidentale.
  • Victoire des Normands sur Léon IX à bataille de Civitate en Italie du Sud. Le pape, prisonnier, doit reconnaitre les possessions Normandes en Apulie et en Calabre.
    • Les Normands, relativement peu nombreux, administrent harmonieusement et efficacement leurs territoires. Ils utilisent opportunément les compétences des populations qui composent leurs sujets (Italiens, Sarrasins, Grecs et Français), qui conservent leur identité. La flotte normande est composée de Grecs, le système fiscal découle du modèle arabe… L’État est centralisé sur le modèle féodal importé de Normandie. Il est assez fort pour résister au mouvement de désintégration que connaît le reste de la péninsule et pour combattre les menaces provenant de la papauté comme des Empires d’Orient et d’Occident.
  • Raids des Petchenègues dans l'Empire byzantin.
  • Début de l’immigration de Juifs Karaïtes, qui préconisent le retour à l’interprétation directe des textes, d’Irak et d’Égypte vers Byzance. La coexistence avec les Juifs Romaniotes (pour qui le commentaire rabbinique prévaut sur la lecture directe) est difficile, tant qu’Alexis Ier Comnène est obligé de faire construire à Constantinople un mur entre les deux communautés.
  • Le port d'Oslo est fondé en Norvège par Harald Hardrada vers 1050[1].
  • Influence écossaise dans les comtés du nord de l’Angleterre.

Personnages significatifsModifier

Notes et référencesModifier

  1. G. Amneus, La Ville De Kristiania, BiblioBazaar, (ISBN 9780559184697, lire en ligne)
  2. Philippe Depreux, Revolte und Sozialstatus von der Spätantike bis zur Frühen Neuzeit, John Benjamins Publishing, (ISBN 3486585843, lire en ligne)
  3. Victor Chan, Tibet: guide du pèlerin, Editions Olizane, (ISBN 9782880862176, lire en ligne)