Ouvrir le menu principal

Ann'so

chanteuse et actrice française
Ann'so
Description de l'image Defaut.svg.
Informations générales
Surnom Ann Sophie, Anne So
Nom de naissance Anne-Sophie Crantelle
Naissance (49 ans)
à Bezons dans le Val-d'Oise
Drapeau de la France France
Activité principale Auteur-compositrice-interprète
Activités annexes Actrice
Genre musical Pop, pop rock, musique électronique, progressive house, house music, ragga jungle
Instruments Clavier
Années actives Depuis 1995
Labels BMG Entertainment (1995-1996)
Mercury Records (1998)
Bruits de fond (2001)

Ann'so, de son vrai nom Anne-Sophie Crantelle, est une auteur-compositrice-interprète et actrice française née le à Bezons.

BiographieModifier

Élève au lycée Molière, elle participe à la réalisation de spectacles tel La Grande-duchesse de Gérolstein de Jacques Offenbach. Elle abandonne sa scolarité trois mois avant le baccalauréat pour se consacrer au monde du spectacle. À dix-huit ans, Anne-Sophie Crantelle est tout d'abord interprète de chant lyrique. Elle est ensuite engagée dans une galerie d’art avant de donner naissance à une petite fille prénommée Lila[1].

La jeune mère fait la rencontre en 1993 de Fabrice Aboulker. Ils écrivent le premier album de la chanteuse Ann'so, il en est le compositeur et elle en est l'auteur. Sous contrat avec la maison de disque Mercury, filiale d'Universal Music Group, elle promotionne l'album sur les plateaux de télévision, dans les festivals et fait les premières parties de Pascal Obispo à La Cigale, de Maxime Le Forestier à l’Olympia ainsi que de Richard Gotainer. De l'album O 21e siècle[2], sont extraits deux singles illustrés par de clips Tout me rappelle à toi et Hey Jo! en 1995[3]. La même année, elle interprète Mets-toi à l'aise qui est gravé sur la compilation Le beautiful megamix galactique dance volume 2[4].

Écrits par Ann'so et avec des arrangements signés par Mirwais, elle sort deux autres singles : Fous ceux qui croient qu'ils ne le sont pas en 1996, Tu m'jures tu l'répètes pas en 1998[3].

En 1999, elle apparaît en duo avec UHT sur le titre Le pouvoir de tes doigts. Celui-ci est édité sur l'EP 6 titres co I/O e.p. enregistrements du cavage 05 sur lequel apparaît aussi Saoulaterre[4].

Proche de Fabrice Aboulker, elle intègre la troupe de la comédie musicale Les Mille et Une Vies d'Ali Baba. La première a lieu le au Zénith de Toulon. Du au , la comédie musicale monte au Zénith de Paris[5], avant une tournée en province puis un retour à Paris[6]. Elle est l'une des interprètes du single Ainsi va la vie qui se classe no 93 en France et no 3 (tip) en Belgique[7]. Enregistré avec l'Orchestre Symphonique de Bulgarie, l'album Les Mille et Une Vies d'Ali Baba est extrait et se classe no 14 en France et no 29 en Belgique[8]. Un DVD est également édité.

En 2001, elle chante en duo avec Saoulaterre sur les titres Cher perfide et Lystere. Ceux-ci sont édités sur l'album collectif Tous les trous nécessaires enregistrements du cavage 06. L’album Entre deux os réalisé avec Saoulaterre sort en 2001[9]. Cette même année sort le vinyl 12" Ras-le Bol de Lamos-K Feat. Ann´So dont elle est l'auteur[10]. En 2002, elle apparaît en duo avec Lamos-K sur Poupée de cire, poupée de son qui est gravé sur l'album compilation NRJ - les tubes de l'été 2002[4].

Accompagnée de Roland Romanelli, elle signe à la fin de l'année 2002 un spectacle en hommage à la chanteuse Barbara, Ma plus belle histoire d'amour… Barbara[11],[12]. Elle défend ce spectacle sur la scène de L'Européen[13],[14]. Également enregistré avec l'Orchestre Symphonique de Bulgarie, un album en est extrait[15],[16].

En 2003, elle interprète Salope assassine sur l'album collectif Voix souterraines - onzième cave. En 2004, elle interprète C'est pas pour de vrai et chante en duo avec Donkishot sur Le problème qui sont gravés sur l'album collectif En dessous de tout Cavage#13[4].

En 2007, Ann'so et son groupe YXXY sortent l'album L'un dans l'autre[17]. Ann'so, créditée Anne-Sophie Crantelle, écrit avec Boris Domalain le titre Quand il pleut au sein du collectif YXXY. Il est gravé sur la compilation Monster CD no 18 par Rock & Folk. Elle chante Rouge, un titre de l'album Mosquito du groupe GNR en 2011[10].

DiscographieModifier

AlbumsModifier

SinglesModifier

Année Titre Album
Hey Joe 1995 O 21e siècle
Tout me rappelle à toi 1996
Fous ceux qui croient qu'ils ne le sont pas 1996 n/a single
Tu m'jures tu l'répètes pas 1998 n/a single
Ras-le bol (Ft Lamos-K) 2001 n/a single

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Biographie de "Ann'so" », sur comedie2000.com (consulté le 19 janvier 2014)
  2. « O 21ème Siecle », sur Amazon.com (consulté le 19 janvier 2014)
  3. a et b « Ann'So releases », sur discogs.com (consulté le 19 janvier 2014)
  4. a b c et d « Ann'So appearances », sur discogs.com (consulté le 19 janvier 2014)
  5. Bruno Masi, « Une comédie musicale sur deux cale », sur Libération, (consulté le 19 janvier 2014)
  6. Bruno Masi, « L'ordre de bataille », sur Libération, (consulté le 19 janvier 2014)
  7. « Sonia Lacen, Sinan, Sébastien Lorca, Ann'so & Steeve De Paz - Ainsi va la vie », sur ultratop.be
  8. « Musical - Les Mille et Une Vies d'Ali Baba (album) », sur ultratop.be
  9. « Ann'so & Saoulaterre – Entre Deux Os », sur discogs.com (consulté le 19 janvier 2014)
  10. a et b « Ann'So credits », sur discogs.com (consulté le 19 janvier 2014)
  11. Rémy Batteault, « Roland Romanelli – Sa plus belle histoire d’amour », sur regardencoulisse.com, (consulté le 19 janvier 2014)
  12. Thanh Than Trong, « Ma plus belle histoire d’amour… Barbara », sur regardencoulisse.com, (consulté le 19 janvier 2014)
  13. Valérie Lehoux, « Barbara: Portrait en clair-obscur », sur Google Livres, (consulté le 19 janvier 2014)
  14. « Ann'so - Biographie de la chanteuse », sur allmyblog.com, (consulté le 19 janvier 2014)
  15. « Ma plus belle histoire d'amour Barbara », sur Fnac (consulté le 19 janvier 2014)
  16. Rémy Batteault, « Ann’So – Barbara, passionnément », sur regardencoulisse.com, (consulté le 19 janvier 2014)
  17. « L'un dans l'autre », sur Amazon.com (consulté le 19 janvier 2014)

Liens externesModifier