Angola portugais

Afrique occidentale portugaise
(pt) África Ocidental Portuguesa

15751975

Drapeau
Drapeau du Portugal
Blason
Armoiries
Devise Escudo angolais
Description de cette image, également commentée ci-après
L'Afrique occidentale portugaise
Informations générales
Statut Colonie
Province ultramarine
État de l'Empire colonial portugais
Capitale Luanda
Langue Portugais
Monnaie Escudo angolais
Démographie
Population (1970) 5 926 000
Densité (1970) 4,8 hab./km2
Superficie
Superficie 1 246 700 km2
Histoire et événements
1575 Début de la colonisation
4 février 1961 Début de la guerre d'indépendance de l'Angola
11 novembre 1975 Indépendance
Roi du Portugal
1575-1578 Sébastien Ier du Portugal
Président de la République portugaise
1974-1975 Francisco da Costa Gomes

Entités suivantes :

L'Angola portugais ou simplement Angola est le nom générique donné à la colonie, province ultramarine, puis État portugais présent sur la côte puis sur la totalité de l'actuel Angola.

Les colonies portugaises en Afrique de l'Ouest avaient surtout joué un rôle important pour la traite des esclaves. L'Angola était un grand pourvoyeur de bois d’ébène. La présence portugaise y était essentiellement limitée aux villes de Luanda et de Benguela. Le Portugal mena une politique coloniale plus active au cours du XIXe siècle, étendant son influence vers le sud de près de 300 kilomètres avec la fondation de Moçâmedes en 1840[1].

L'esclavage fut maintenu jusqu'au XXe siècle, en dépit des protestations de certains pays. Le travail obligatoire était également monnaie courante. Les concessions donnaient aux propriétaires de plantations le droit de recourir à cette méthode de production[1].

La colonisation de l'Afrique occidentale portugaise s'étend de 1575 à 1975. Le pays était initialement connu sous le nom d'Afrique occidentale portugaise, avant d'être renommé province ultramarine de l'Angola en 1951 puis État de l'Angola en 1972.

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Henri Wesseling, Les empires coloniaux européens. 1815-1919, Folio, , p. 369-371

Articles connexesModifier