Angela Gurnell

géographe britannique
Angela Gurnell
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Médaille Victoria ()
David Linton Award (d) ()
Médaille Alfred Wegener ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Angela Gurnell est une géoscientifique britannique, née le , professeure de géographie physique à l'université Queen Mary de Londres. Ses recherches portent sur l'hydrologie, la géomorphologie et l'écologie végétale. Elle s'intéresse particulièrement à l'interaction entre la végétation et les processus fluviaux et au développement de nouvelles méthodologies pour surveiller et évaluer les rivières. Elle reçoit la Royal Geographical Society Médaille Victoria en 2002 et la médaille Alfred Wegener de l'Union européenne des géosciences en 2021.

Jeunesse et éducationModifier

Gurnell est étudiante de premier cycle à l'université d'Exeter[1]. Elle reste à Exeter pour ses recherches doctorales, au cours desquelles elle s'intéresse à l'hydrologie. Elle s'intéresse particulièrement à la cartographie hydrologique. Après avoir obtenu son diplôme, elle rejoint la faculté de l'université de Southampton[2].

Recherche et carrièreModifier

À Southampton, Gurnell est nommée maître de conférences et finalement promue lectrice. Elle obtient une chaire personnelle à l'université de Birmingham en 1995, où elle reste jusqu'à ce qu'elle rejoigne le King's College de Londres en 2002. Elle est chef de département au King's College jusqu'en 2006[3]. En 2010, Gurnell quitte le King's College pour rejoindre l'université Queen Mary de Londres [4].

Gurnell s'intéresse à l'interaction entre la végétation et les processus fluviaux[3]. Elle commence à étudier le rôle des plantes aquatiques et riveraines à l'échelle du relief et du tronçon de la rivière[5]. Gurnell pense que ces plantes sont des éléments centraux des écosystèmes fluviaux, impactant le développement des reliefs (ce que l'on appelle la morphodynamique). Elle est une pionnière dans la compréhension de la végétation riveraine[6]. Les systèmes racinaires complexes développés par les arbres riverains peuvent agir pour renforcer les reliefs fluviaux. Dans les rivières à faible gradient, les plantes aquatiques déterminent la morphologie du lit et la migration du chenal.

Gurnell est l'une des fondatrices de l'Urban River Survey[7] qui analyse des centaines de mètres de rivières urbaines, et de l'enquête modulaire sur les rivières[8] qui étudie les rivières à différentes échelles spatiales. Ces deux outils permettent au public et aux professionnels de la conservation des rivières de collecter des informations sur le comportement des rivières et visent à limiter les atteintes à la nature[5].

PublicationsModifier

  • Corenblit, Tabacchi, Steiger et Gurnell, « Reciprocal interactions and adjustments between fluvial landforms and vegetation dynamics in river corridors: A review of complementary approaches », Earth-Science Reviews, vol. 84, nos 1-2,‎ , p. 56–86 (ISSN 0012-8252, DOI 10.1016/j.earscirev.2007.05.004, lire en ligne)
  • GURNELL, PIÉGAY, SWANSON et GREGORY, « Large wood and fluvial processes », Freshwater Biology, vol. 47, no 4,‎ , p. 601–619 (ISSN 0046-5070, DOI 10.1046/j.1365-2427.2002.00916.x, lire en ligne)
  • Gurnell, « Plants as river system engineers », Earth Surface Processes and Landforms, vol. 39, no 1,‎ , p. 4–25 (ISSN 0197-9337, DOI 10.1002/esp.3397, lire en ligne)
  • avec Goodson, J., Thompson, K., Clifford, N. & Armitage, P. (2007) « The river-bed: a dynamic store for plant propagules? Earth Surface Processes and Landforms », Journal of Ecology, 32, 1257-1272.

RéférencesModifier

  1. Gurnell, « Twenty-five years of progress in physical geography: a personal view of its antecedents and trajectory », Geography, vol. 103, no 3,‎ , p. 122–136 (ISSN 0016-7487, DOI 10.1080/00167487.2018.12094049, lire en ligne)
  2. « Penn State Engineering: Civil and Environmental Engineering Events », www.cee.psu.edu (consulté le )
  3. a et b « Penn State Engineering: Civil and Environmental Engineering Events », www.cee.psu.edu (consulté le )
  4. « Angela Gurnell - Research Portal, King's College, London », kclpure.kcl.ac.uk (consulté le )
  5. a et b (en) « Angela Gurnell », www.qmul.ac.uk (consulté le )
  6. (en) « Angela M. Gurnell », European Geosciences Union (EGU) (consulté le )
  7. « Urban River Survey », urbanriversurvey.org (consulté le )
  8. « Modular River Survey », modularriversurvey.org (consulté le )

Liens externesModifier