Andy Ellis

joueur néo-zélandais de rugby à XV
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Andrew Ellis et Ellis.
Andy Ellis
Description de l'image Andrew Ellis 2011.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Andrew Michael Ellis
Naissance (36 ans)
à Christchurch (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,81 m (5 11)
Poste demi de mêlée
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a

2005-2014
2014-


2005-2016
Clubs
Canterbury
Kobelco Steelers

Franchise
Crusaders

60 (79)
51 (100)


152 (149)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2006-2015Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande28 (20)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 27 juillet 2019.

Andrew Michael Ellis dit Andy Ellis, né le à Christchurch, est un joueur de rugby à XV néo-zélandais. Il évolue au poste de demi de mêlée avec les Canterbury Crusaders et en équipe nationale avec les All Blacks. Avec ceux-ci, il remporte la Coupe du monde de rugby à XV 2011. Avec la franchise des Crusaders, équipe avec laquelle il dispute le Super 15, il remporte le titre en 2006 et 2008.

BiographieModifier

Andy Ellis fait ses débuts pour la province de Canterbury dans le National Provincial Championship en 2005. International espoir l'néo-zélandais, il débute l'année suivante dans le Super 14 avec la franchise des Crusaders, évinçant le demi de mêlée Kevin Senio de son poste de titulaire. Néanmoins, une blessure contractée en demi-finale contre les Bulls l'empêche de disputer la finale remportée par son équipe contre les Hurricanes. En 2008, cependant, il est bien présent sur le terrain pour la victoire de son équipe en finale du Super 14 contre les Waratahs 20 à 12.

Il est cependant retenu par les All Blacks pour disputer les tests de novembre et connaît sa première sélection contre l'Angleterre le . Le , il est choisi pour faire partie de l'équipe de Nouvelle-Zélande qui dispute la Coupe du monde de rugby à XV 2007. Sa sélection est une surprise puisqu'il n'a que deux capes internationales à son actif et est préféré à un joueur plus expérimenté comme Piri Weepu. Doublure de Byron Kelleher lors du tournoi, il ne dispute que deux matchs de poule contre le Portugal et la Roumanie. La Nouvelle-Zélande est éliminée en quarts de finale par la France.

En 2008, il fait partie des All Blacks qui remportent le Tri-nations. Concurrencé par des joueurs comme Piri Weepu, Jimmy Cowan ou Brendon Leonard, il est souvent remplaçant et ne doit se contenter que de bouts de matchs. En 2011, il est néanmoins retenu pour participer à sa deuxième Coupe du monde. Remplaçant de Piri Weepu, il participe néanmoins à cinq matchs du tournoi et notamment la finale contre la France remportée 8 à 7.

En 2014, il rejoint le club japonais des Kobelco Steelers, tout en restant sous contrat avec Canterbury et les Crusaders pour la saison 2015, ce qui lui laisse la possibilité de postuler à un poste dans l'effectif néo-zélandais pour la Coupe du monde 2015[1],

PalmarèsModifier

En clubModifier

En équipe nationaleModifier

Statistiques en équipe nationaleModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :