André St-Laurent

hockeyeur sur glace canadien
André St-Laurent
Description de l'image André St. Laurent 1974.JPG.
Surnom(s) Ace
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Rouyn-Noranda (Canada)
Joueur retraité
Position Centre
Tirait de la droite
A joué pour Islanders de New York (LNH)
Red Wings de Détroit (LNH)
Kings de Los Angeles (LNH)
Penguins de Pittsburgh (LNH)
Nighthawks de New Haven (LAH)
Red Wings de l'Adirondack (LAH)
Wings de Fort Worth (LCH)
Texans de Fort Worth (LCH)
Apollos de Houston (LCH)
Repêc. LNH 49e choix au total, 1973
Islanders de New York
Repêc. AMH 96e choix au total, 1973
Blazers de Vancouver
Carrière pro. 1973-1990

André Saint-Laurent (né le à Rouyn-Noranda, ville de la province du Québec au Canada) est un ancien joueur canadien de hockey sur glace[1].

CarrièreModifier

Les débutsModifier

En février 1957, la famille St-Laurent déménage à Belœil. À la venue du huitième et dernier-né, André passe des vacances chez son parrain Lionel qui demeure à Ottawa. Pour ses cinq ans, André reçoit sa première paire de patins et pour lui, dès cet instant, débute une merveilleuse aventure.

De retour à Belœil, il se rend à la patinoire extérieure Ste-Maria Goretti, rue Hertel, à chaque fois qu’il en a l’occasion, pour pratiquer sa nouvelle passion qui est le hockey. Chez les St-Laurent, le hockey est une passion de famille. Son père, ses oncles, ses frères et cousin ont tous la fièvre du hockey.

Il découvre par le biais de la télévision à l’âge de six ans que son oncle Dollard St-Laurent joue au hockey avec les Canadiens de Montréal et dès cet instant, il décide de suivre les traces de son oncle, dans le monde du hockey professionnel. Tout en suivant la carrière de son oncle, il pratique son sport où il développe son talent et ses habilités.

C’est grâce aux bénévoles et à l’association du hockey mineur de Beloeil qu'il gravit les divisions de Peewee pour être repêché par l'équipe de St-Victor de Montréal avec laquelle il remporte le championnat provincial junior B en 1969-70.

Ensuite, André St-Laurent est repêché par le Canadien junior de Montréal de l'Association de hockey de l'Ontario, aujourd'hui Ligue de hockey de l'Ontario. Il y joue pendant trois saisons pour un total de 187 parties, 83 buts, 109 aides et un total de 192 points.

Le repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey 1973 a lieu le à l'hôtel de Mont-Royal à Montréal. Il s'agissait du onzième repêchage amateur de la ligue, et seulement la seconde fois que le lieu choisi n'était pas l’Hôtel Reine Élisabeth de Montréal. De plus, c'était la première fois que la journée était entièrement consacrée à l'événement. La vedette du repêchage est le joueur des 67's d'Ottawa, Denis Potvin, qui est vu à l'époque comme le futur Bobby Orr. Les Canadiens de Montréal font alors tout pour pouvoir choisir en premier. Le premier choix appartient aux Islanders de New York et Bill Torrey, directeur général de la franchise, n'accepte aucun compromis et Potvin devient une des bases de la franchise dans les années suivantes.

André St-Laurent est tout de même sélectionné à ce repêchage par les Islanders, en quatrième ronde et 49e choix au total. La même année, il est sélectionné au repêchage de l’Association mondiale de hockey et ce, en 8e ronde et 96e choix au total.

Carrière dans la LNHModifier

André St-Laurent commence sa carrière dans la Ligue nationale de hockey le , avec les Islanders, dans une partie contre les Rangers de New York au Nassau Veterans Memorial Coliseum, patinoire locale des Islanders. Il partage sa première saison de hockey professionnel entre les Islanders de New York et les Wings de Fort Worth de la Ligue centrale de hockey.

Durant les saisons 1974-1975 et 1975-1976 avec les Islanders, il forme un trio avec Garry Howatt et Bob Nystrom, ligne surnommée la « Commotion Line ».

Le , les Islanders échangent André St-Laurent au Red Wings de Détroit en retour de Michel Bergeron. Il y joue deux saisons, pour 49 buts et 70 assistances. Durant la saison 1977-1978, il est nommé joueur de la semaine dans la LNH à la dernière semaine de . Le , il est envoyé aux Kings de Los Angeles.

Durant le camp d’entraînement pour la saison 1980-1981 des Kings, André se blesse au dos avec une rupture d’un disque, et en résulte une opération chirurgicale, le . Il manque également une bonne partie de la saison 1981-1982 avec des douleurs au dos et est placé sous traction en .

À son retour, il partage ses dernières saisons sur le sol nord-américain avec les Kings, les Penguins de Pittsburgh, les Red Wings de Détroit, les Appolos de Houston dans la Ligue centrale de hockey (LCH), les Texans de Fort Worth (LCH), les Nighthawks de New Haven dans la Ligue américaine de hockey et les Red Wings de l'Adirondack (LAH).

Il termine sa carrière de hockey professionnel en Europe, il joue en Suède à Ängelholm, puis en France à Rouen, Clermont, pour terminer à Bordeaux. Il prend sa retraite du hockey professionnel en 1990.

Durant sa carrière dans la LNH, il a joué 644 parties en saison régulière, et a endossé le numéro 21 avec les Islanders, les numéros 16 et 34 avec les Red Wings de Détroit, le numéro 15 avec les Kings de Los Angeles et le numéro 34 avec les Penguins de Pittsburgh. Il a compté 129 buts et 187 assistances pour 316 points. Durant les séries éliminatoires, il a marqué 8 buts et 12 passes pour 20 points. Il n’a jamais remporté la Coupe Stanley.

Après ses 17 années de hockey professionnel, André St-Laurent revient dans la région de Beloeil pour s’y établir en permanence. La Ville de Beloeil, en son honneur, nomme l’aréna local, l’aréna André St-Laurent.

Statistiques de carrièreModifier

Statistiques par saison[2],[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1970-1971 Canadiens Juniors de Montréal AHO 60 13 27 40 127 11 2 6 8 55
1971-1972 Canadiens Juniors de Montréal AHO 63 18 34 52 161
1972-1973 Bleu-Blanc-Rouge de Montréal LHJMQ 64 52 48 100 245 4 1 2 3 0
1973-1974 Islanders de New York LNH 42 5 9 14 18
1973-1974 Wings de Fort Worth LCH 32 14 19 33 53 5 2 2 4 12
1974-1975 Islanders de New York LNH 78 14 27 41 60 15 2 2 4 6
1975-1976 Texans de Fort Worth LCH 3 1 2 3 2
1975-1976 Islanders de New York LNH 67 9 17 26 56 13 1 5 6 15
1976-1977 Islanders de New York LNH 72 10 13 23 55 12 1 2 3 6
1977-1978 Islanders de New York LNH 2 0 0 0 2
Red Wings de Détroit LNH 77 31 39 70 108 7 1 1 2 4
1978-1979 Red Wings de Détroit LNH 76 18 31 49 124
1979-1980 Kings de Los Angeles LNH 77 6 24 30 88 4 1 0 1 0
1980-1981 Texans de Fort Worth LCH 12 1 14 15 36
Apollos de Houston LCH 3 1 0 1 4
1980-1981 Kings de Los Angeles LNH 22 10 6 16 63 3 0 1 1 9
1981-1982 Nighthawks de New Haven LAH 28 7 9 16 58
1981-1982 Kings de Los Angeles LNH 16 2 4 6 28
Penguins de Pittsburgh LNH 18 8 5 13 4 5 2 1 3 8
1982-1983 Penguins de Pittsburgh LNH 70 13 9 22 105
1983-1984 Penguins de Pittsburgh LNH 8 2 0 2 21
Red Wings de Détroit LNH 19 1 3 4 17
1983-1984 Red Wings de l'Adirondack LAH 50 26 43 69 129 7 4 4 8 23
1984-1985 Red Wings de l'Adirondack LAH 35 10 23 33 68
1985-1986 Rögle BK Allsvenskan 32 17 29 46 76 5 1 1 2 12
1986-1987 Rouen hockey élite 76 Division 1
1987-1988 Rouen hockey élite 76 Ligue Magnus 24 16 35 51 24
1988-1989 Clermont-Auvergne HC Division 1 21 43 29 72 43
1989-1990 Boxers de Bordeaux Ligue Magnus 1 0 0 0 2
Totaux LNH 644 129 187 316 749 59 8 12 20 48

Notes et référencesModifier

  1. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com.
  2. (en) « André St-Laurent hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  3. « André St. Laurent - Statistiques », sur www.nhl.com.