André Soler

raseteur français

André Soler
Image illustrative de l’article André Soler
Présentation
Nom de naissance André Jean Soler
Naissance
Salon-de-Provence
Décès (à 60 ans)
Marseille 9e
Nationalité Française
Carrière
Fin de carrière 1965
Distinction Cocarde d'or (1958, 1960, 1964)
Trophée des As (1958, 1960, 1961, 1962, 1963, 1964)
Compléments
trophée André-Soler en son honneur

André Soler, né le à Salon-de-Provence et mort le dans le 9e arrondissement de Marseille[1], est un raseteur français, vainqueur de la Cocarde d'or. Il fait partie du carré d'As, mythique groupe de raseteurs formé de Roger Pascal, François Canto et Francis San Juan.

BiographieModifier

Originaire du village d'Aureille, il fait ses débuts dans la course camarguaise au hameau de Mas-Thibert, mais ne rasète avec la tenue blanche qu'en 1954 à Pélissanne. Gravement blessé par le cocardier Loustic à Beaucaire, il participe à sa dernière course le à Lunel après une opération infructueuse du ménisque[2].

Il a eu pour tourneur Léopold Dupont, d'Aimargues.

Il fit le caballero quelque temps, puis fonda une manade.

Il est mort des suites d'une maladie en à Marseille. Une statue lui a été élevée dans son village d'origine et elle accueille chaque année une cérémonie en sa mémoire[3].

PalmarèsModifier

  • Cocarde d'or : 1958, 1960, 1964
  • Palme d'or : 1958, 1962, 1963, 1964
  • Cocarde d'honneur : 1964
  • Coupe des baigneurs : 1963
  • Gland d'or : 1961, 1962, 1963
  • Raisin d'or : 1963
  • Trophée Guiraud : 1959, 1960, 1961, 1962, 1963
  • Trophée des As : 1958, 1960, 1961, 1962, 1963, 1964

PostéritéModifier

Le trophée André-Soler de Mouriès, créé juste après sa mort, porte son nom[4].

FilmographieModifier

  • Gilles Arnaud, André Soler et le carré d'as

BibliographieModifier

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier