André Mirambel

néo-helléniste français

André Mirambel, né le [1] et mort le , est un helléniste français.

André Mirambel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Administrateur
École nationale des langues orientales vivantes (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction

BiographieModifier

Agrégé de grammaire, diplômé de l'École des langues orientales, il a d'abord été professeur à l'Institut français d'Athènes (1925-1928) avant de succéder à partir de 1929 à Jean Psichari comme professeur de grec moderne à l'École nationale des langues orientales vivantes, dont il a été l'administrateur de 1958 à 1969 après avoir été l'adjoint d'Henri Massé depuis 1954. L’Académie française lui décerne le prix Langlois en 1956 pour la traduction de Tasso Tassoulo et autres nouvelles de Thrasso Castanakis. Il était membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres depuis 1965. Son épouse est décédée en 1987 à 85 ans.

BibliographieModifier

  • Grammaire du grec moderne, Klincksieck, Paris, 1949 (ISBN 2252033819)
  • La langue grecque moderne : description et analyse, Klincksieck, 1959
  • Introduction au grec moderne G. P. Maisonneuve, 1948
  • Georges Séféris. Prix Nobel 1963
  • La France devant l'hellénisme
  • La littérature grecque moderne, Presses universitaires de France, coll. Que sais-je ?, no 560, 1953
  • Petit dictionnaire français-grec moderne et grec moderne-français Maisonneuve et Larose, 1960

Notes et référencesModifier

  1. Notice d'autorité personne sur le site du catalogue général de la BnF

Liens externesModifier