Ouvrir le menu principal

André Liautey

personnalité politique française

André Liautey
Illustration.
André Liautey, député de la Haute-Saône (1932)
Fonctions
Député 1932-1940
puis 1951-1955
Gouvernement IIIe République - IVe République
Groupe politique Radical (1932-1940)
Français indépendants (1951-1955)
Biographie
Date de naissance
Date de décès
Résidence Haute-Saône

André François Marie Joseph Liautey est un homme politique français, membre du Parti radical-socialiste, né le à Port-sur-Saône (Haute-Saône) et décédé le dans cette même commune. Il fut député de la Haute-Saône avant et après guerre et sous-secrétaire d'État à l'Agriculture entre 1936 et 1938.

Sommaire

BiographieModifier

Il combattit durant la Première Guerre mondiale et fut décoré de la Croix de guerre[1].

Docteur en droit, il devient après la guerre, arbitre au tribunal de commerce de la Seine[1]. Il fut maire de Port-sur-Saône[1], conseiller général puis président du Conseil général de la Haute-Saône[1].

Candidat du parti radical, il se présente aux élections législatives de 1932 et bat le député sortant Gaston About[1]. Il est réélu au second tour lors des élections de 1936.

Le 10 juillet 1940, il vote pour donner les pleins pouvoirs à Philippe Pétain.

En froid avec le Parti radical à la Libération, André Liautey suscita, sous la IVe République, la création du Rassemblement des groupes républicains et indépendants français, créé pour faire concurrence au droitier Rassemblement des gauches républicaines et au Centre national des indépendants et paysans. Le RGRIF fit élire quelques candidats aux élections législatives de 1951 et 1956.

Parmi les autres fonctions qu'André Liautey a occupé pendant sa carrière, on peut citer : professeur à l'École des hautes études sociales[1], président de la Confédération générale des contribuables, président de la Conférence internationale des associations de mutilés et d'anciens combattants[1], membre de la section permanente du Conseil supérieur des pupilles de la Nation[1] et secrétaire du Syndicat national des bouilleurs de cru[1].

MandatsModifier

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

  • Olivier Verdier, Action politique et défense des intérêts catégoriels : André Liautey et le monde des groupes de pression, 1919-1960, thèse de Paris X, 2009
  • Charlotte Leblanc, « Un grand projet des années 1930 pour la valorisation du bois : une expérimentation menée en Haute-Saône », Collectif, Monumental, Le patrimoine des années 1925-1935, Paris, Editions du patrimoine, 2018, n°2, 128 p., p. 50-53

« André Liautey », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]