Ouvrir le menu principal

André Harris

journaliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Harris.
André Harris
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

André Harris, né le à Nevers, (Nièvre), et mort le (à 63 ans) à Paris, est un journaliste, réalisateur et producteur français.

BiographieModifier

André Simon Harris est le fils d'Edouard Harris, professeur, et Clotilde Lavaut. Après des études au lycée de Nevers et à la faculté de lettres de Dijon[1], il commence sa carrière journalistique à Europe 1 en 1960, avant de devenir responsable du service politique du journal télévisé. Il lancera l'émission Zoom en 1966 avec Alain de Sédouy. Cette émission diffusée sur la 2e chaîne, laisse une certaine liberté car, à l'époque, seuls les 2/3 du territoire français sont couverts pas la deuxième chaîne, donc le contrôle de l'État est moins présent. L'émission est ancrée dans le combat pour la liberté d’expression. Harris est finalement mis à l'écart à la suite d'une interview des dirigeants de la CGT pour le journal télévisé.

En 1981 et 1982, il est nommé directeur délégué chargé des programmes à TF1 avant de devenir directeur général puis PDG de France Media International, la société chargé de l'exportation des programmes audiovisuels. Il est ensuite successivement directeur général des programmes et de l’antenne de la SEPT, directeur des programmes et gérant d'Arte, la chaîne culturelle franco-allemande qu’il quittera en 1992[2].

Marié le avec Brigitte Fearn, il a un fils prénommé Pierre[1].

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

  • 1964 : Seize millions de jeunes (série TV)
  • 1964 : Habitations à loisirs modérés (TV)
  • 1966 : Côté cours (TV)
  • 1966 : Les Algériens de Paris (TV)
  • 1966 : La Bécane (TV)
  • 1967 : Bouton rouge (TV)
  • 1968 : Zoom (1 épisode)
  • 1968 : Mai 68 (TV)
  • 1973 : Français si vous saviez
  • 1976 : Le Pont de singe

ProducteurModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Who’s Who in France : dictionnaire biographique, Éditions Jacques Lafitte, .
  2. Emmanuel Poncet, « André Harris, agitateur depuis 1963. Le coauteur du « Chagrin et la pitié » est mort dimanche », Libération, 13 juin 1997.

Liens externesModifier