Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hallet.
André Hallet
Naissance
Décès
(à 69 ans)
Kisenyi (Rwanda)
Nationalité
Activité
Élève
Mouvement

André Hallet, né le à Liège et mort le à Kisenyi (Rwanda), est un peintre belge.

BiographieModifier

André Hallet suit une formation à l'Académie des beaux-arts de Liège de 1914 à 1918 auprès de Richard Heintz.

Il peint au cours de ses voyages des paysages du sud de la France, de Naples, de Capri et de Sicile. Les œuvres de cette époque sont connues comme étant sa période européenne.

Il est envoyé au Congo par le gouvernement belge en 1934 et se forge une relation avec Mwami Mutara III Rudahigwa, (roi tutsi du Rwanda) et peint une série de portraits de la famille du roi et de sa cour.

Puis André Hallet s'installe en 1947 à Kisenyi (actuellement orthographié Gisenyi), sur les rives du lac Kivu avec son épouse, où il meurt en 1959.

Ses peintures les plus représentatives sont celles réalisées dans cette ancienne colonie belge.

Liens familiauxModifier

André Hallet est le père de Jean-Pierre Hallet, un militant des droits de l'homme qui a également vécu au Congo et au Rwanda et qui fut un collectionneur d'art, et de Christiane Devred-Hallet.

LegsModifier

Sa collection fut donnée par la Fondation André Hallet à des causes charitables, comme à Médecins sans frontières, à une autre qui vient en aide aux orphelins du Cambodge en 1992, à l'Association des Anciens du Congo (AFAC) qui a un souci philanthropique pour les plus anciennes civilisations vivant encore au Congo, ainsi qu'à la Fondation internationale Jacques Brel qui soutient la recherche sur le cancer.

ConservationModifier

Ses peintures sont exposées dans de nombreux musées comme :

en Belgique
en France
ailleurs

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • C. Devred-Hallet, André Hallet 1890-1959, Bruxelles, 1988
  • C. Devred-Hallet, André Hallet 1890-1959 : L'Afrique profonde, Bruxelles, 1989.
  • Biographie belge d'Outre-Mer, Académie Royale des Sciences d'Outre-Mer, tome IV, 1968, page 450-452

Liens externesModifier