André Cognat

ouvrier français parti vivre parmi les Wayana

André Cognat, également connu sous le nom d'Antecume, né le à Pierre-Bénite (Rhône)[1] et mort le à Antecume-Pata (Guyane)[2], est un ouvrier lyonnais parti vivre en Guyane parmi les Wayana en 1961.

Antecume
Image dans Infobox.
André Cognat et un membre de l'ethnie wayana en 1979.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
André Louis CognatVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Antecume
Nationalité
Domicile
Activité
Ouvrier, chef de tribu, mémorialiste

Antecume est son nom d'adoption parmi les Wayana, et il est à l'origine du village d'Antécume-Pata, sur les bords du fleuve Maroni. Marié depuis 1973 à Alasawani, Antecume est père d'un garçon, Lanaki (1979) et d'une fille, Kulilu (1984).

Il a contribué à médiatiser les problèmes que connaissent les Amérindiens, notamment par ses livres et ses interventions dans plusieurs films documentaires ou ethnographiques. Il a aussi été un médiateur entre les autorités et le peuple amérindien. Il est protecteur et se veut le garant des coutumes, même si son autorité faiblit à cause de la « civilisation » et de l'ouverture au monde voulue par les plus jeunes.

ŒuvresModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier