André Brue
ArrestationBrue.jpg
Arrestation d'André Brue par le damel du Cayor en 1701
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
МаrseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

André Brue (ou Brué, ou Bruë), né le à La Ciotat et mort à Marseille le [1], est un négociant et explorateur français qui dirigea plusieurs compagnies coloniales en Afrique de l'Ouest.

BiographieModifier

Le il est nommé directeur général du commerce français au Sénégal. Le 20 août il arrive à Saint-Louis[2]. Il commence ses explorations dans le Bambouk (fin en 1723).

En 1701 il est capturé par Lat Soukabé, le 14e damel du Cayor, et libéré contre une rançon après 12 jours.

Le père Labat – qui n'est jamais allé en Afrique lui-même – s'est largement inspiré des mémoires d'André Brue rédigées vers 1725 pour élaborer sa Nouvelle relation de l'Afrique occidentale. Il a largement plagié le livre de Michel Jajolet de la Courbe, écrit en 1685 [3], lui attribuant ses récits. (1728)[4].

Notes et référencesModifier

  1. Historical Dictionary of The Gambia
  2. Louis André, Louis XIV et l'Europe, Michel, (présentation en ligne)
  3. Premier voyage du sieur de La Courbe fait à la Côte d'Afrique en 1685, édité par P. Cultru, Paris : Édouard Champion & Émile Larose, 1913 [1]
  4. P. Cultru, « Les faux d'un historien du Sénégal », La Quinzaine coloniale, jan-déc. 1910, p. 399-402 gallica.bnf.fr

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Étienne-Félix Berlioux, André Brue, ou l’origine de la colonie française du Sénégal, avec une carte de la Sénégambie, Paris, 1874, 349 p. (rééd. BiblioBazaar, 2009, 356 p. (ISBN 978-1103035069))
  • André Delcourt, La France et les établissements français au Sénégal entre 1713 et 1763. La Compagnie des Indes et le Sénégal. La guerre de la gomme, Dakar, IFAN, 1952
  • Ferdinand Hoefer (dir.), Nouvelle biographie générale : depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, avec les renseignements bibliographiques et l'indication des sources à consulter, tome VIII, Firmin-Didot Frères, 1855, p. 570-571
  • Paul Masson, « Une double énigme : André Brue », in Revue d'histoire des colonies, tome 20, no 85, janvier-, p. 9-34.
  • Marcel Souzy, Les coloniaux français illustres, Lyon, Paris, B. Arnaud, 1941, vol. I

Articles connexesModifier

Liens externesModifier