Ouvrir le menu principal

André Bouyala d'Arnaud

André Bouyala d'Arnaud
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
МаrseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Victor Marie André Bouyala d'Arnaud (Marseille, - Marseille, ) est un érudit français membre de l'Académie de Marseille et auteur de plusieurs ouvrages sur la Provence.

BiographieModifier

Après des études chez les lazaristes à Nice, il passe en 1923 le concours de bibliothécaire et entre à la bibliothèque municipale de Marseille, où il fera toute sa carrière. Il collabore à la presse locale et nationale, notamment au Figaro, à L'Illustration, au mensuel d'inspiration mistralienne La Provence latine et à la revue régionaliste méditerranéenne d'Émile Sicard et Joseph d'Arbaud Le Feu. Il est élu membre de l'Académie de Marseille le . Il en devient le secrétaire perpétuel à partir de 1956.

Son ouvrage le plus connu, Évocation du vieux Marseille (1959) a été couronné[1] du Prix de littérature régionaliste de la Société des gens de lettres[2] et du Prix Toutain de l'Académie française[3].

Il est inhumé au cimetière Saint-Pierre.

PublicationsModifier

  • « L'Origine des bibliothèques et les grandes bibliothèques françaises », Revue de la Chambre de Commerce de Marseille no 669, 1955.
  • « L’arsenal des galères à Marseille au XVIIe et au XVIIIe siècle. » Revue historique des armées » n°4, 1958
  • « Toponymie et histoire de la montagne Sainte-Victoire », Bulletin philologique et historique, Paris, imprimerie nationale, 1959.
  • Évocation du vieux Marseille, Éditions de Minuit, 1959 – Prix Toutain de l'Académie française 1960[3].
(nlle édition mise à jour en 1969, rééditée en 1974 et 1998)
  • Santons et traditions de Noël en Provence, P. Tacussel, 1962.
(réédité en 1975, 1987 et 2000)
  • Évocation du vieil Aix-en-Provence, Éditions de Minuit, 1964.
  • Histoires de la Provence, Plon, 1965 – Prix Toutain 1966[3].
(réédité chez Jeanne Laffitte en 1992)
  • Provence des villages, Plon, 1968.
(réédité chez Jeanne Laffitte en 1992)

Notes et référencesModifier

  1. « évocation du vieux marseille », sur http://www.massalire.fr/resume (consulté le 3 février 2019)
  2. Nécrologie, Bulletin des bibliothèques de France, n° 11, 1967, ISSN 1292-8399 (consulté le 18 novembre 2014).
  3. a b et c Fiche sur le site de l'Académie française.

Liens externesModifier