André Bossuat

André Bossuat, né à Paris en 1892 et mort dans la même ville en 1967, est un agrégé français d'histoire et de géographie, directeur de recherches au CNRS.

André Bossuat
Biographie
Naissance
Décès
(à 74 ans)
Paris
Nationalité
Française
Formation
Fratrie
Autres informations
Membre de

BiographieModifier

Né dans une famille originaire de Saint-Martin-sur-Nohain dans la Nièvre, il restera tout au long de sa vie attaché à la terre de ses ancêtres. Il fera d'ailleurs l'acquisition d'une maison aux Cabets, commune de Suilly-la-Tour, en 1939, et y viendra régulièrement prendre ses vacances.[réf. nécessaire]

Agrégé d'histoire et de géographie, il passe sa thèse de doctorat ès-lettres à la faculté des lettres de Paris en 1936. Sa thèse principale est consacrée à Perrinet Gressart et François de Surienne, agents de l'Angleterre, contribution à l'étude des relations de l'Angleterre et de la Bourgogne avec la France, sous le règne de Charles VII et sa thèse complémentaire à Antoine de la Taverne, prévôt de l'Abbaye de Saint-Vaast d'Arras. Journal de la Paix d'Arras (1435).

Il enseigna aux lycées Michelet, Condorcet à Paris et à la faculté de lettres de Clermont-Ferrand.

Il est le frère de Robert Bossuat, philologue romaniste et membre de l'Institut.

PublicationsModifier

BibliographieModifier

  • Gabriel Fournier, « André Bossuat », La Camosine-Les Annales du Pays nivernais, no 164, p. 41.
  • Gabriel Fournier, « André Bossuat, professeur d'histoire du Moyen Âge et historien de l'Auvergne », Revue d'Auvergne, Clermont-Ferrand, t. 82, no 2,‎ , p. 85-94.
  • Gabriel Fournier, « André Bossuat, historien du XVe siècle français », Cahiers d'histoire,‎ , p. 267-284.
  • Louis Trénard, « Un historien du XVe siècle français : André Bossuat », Revue du Nord, Lille, Université de Lille - Faculté des Lettres et Sciences humaines, t. LI, no 200,‎ , p. 156-157 (lire en ligne).

Liens externesModifier